/news/coronavirus

Un quadriplégique de la Mauricie craint la COVID-19

Charel Traversy

Un homme quadriplégique de 55 ans dont la santé est fragile vit avec la peur de contracter la COVID-19. Sylvain Gentes habite au Centre d'hébergement Saint-Maurice à Shawinigan en Mauricie. 

Pour lui, l'important roulement de personnel est un non-sens. Au cours des neuf derniers jours, il a reçu l'aide de 21 différentes personnes pour se nourrir. 

«Je suis très inquiet. Je me dis tous les jours, que chaque jour est un jour gagné», raconte Sylvain Gentes. 

Pour lui, la mobilité du personnel représente une porte d'entrée du virus. Depuis trois semaines, il demande à chaque personne qui entre dans sa chambre de prendre les précautions nécessaires. 

Le syndicat et la direction du CIUSSS se sont penchés sur la question, samedi, lors d'une rencontre. Des mesures pour stabiliser les équipes dans les établissements devraient être mises en place, afin de protéger les centres où il n'y a pas de cas de COVID-19. 

La direction de la Santé publique aurait-elle dû agir bien avant la crise? L'explosion des cas au CHSLD Laflèche dans le secteur de Grand-Mère illustre comme ces milieux sont vulnérables. 

La mère de Sylvain Gentes réside au CHSLD Laflèche où le tiers des résidents ont contracté le virus. Comble de malheur, il vient d'apprendre qu'elle a été testée positive à la COVID-19. 

«Elle est au 3e étage qui est loin du foyer de contamination. On peut conclure qu'une personne contaminée se promène d'étage en étage», poursuit-il. 

Rien pour diminuer ses inquiétudes. Pendant que sa mère de 85 ans combat le coronavirus, Sylvain Gentes tente par tous les moyens de ne pas l'attraper.

Dans la même catégorie