/news/coronavirus

Une conductrice force un point de contrôle dans Charlevoix

Jean-François Racine | Journal de Québec

Bloc Sûreté du Québec SQ

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Les policiers ont dû utiliser le tapis clouté pour calmer les ardeurs d’une conductrice en crise qui refusait de rebrousser chemin au point de contrôle de la région de Charlevoix.

• À lire aussi: Charlevoix pousse un soupir de soulagement

• À lire aussi: Charlevoix : des automobilistes se butent à un nouveau barrage

Problème de santé ou exaspération, la femme de 57 ans a refusé de se plier aux directives des policiers alors qu’elle souhaitait fermement se diriger vers Baie-Saint-Paul.

En fin d’avant-midi, les agents ont d’abord tenté de raisonner la citoyenne à Saint-Tite-des-Caps. La conductrice de l’extérieur de la région de Québec s’est immobilisée au barrage, mais elle n’a pas collaboré avant de continuer sa route.

Sa voiture a été interceptée une quarantaine de kilomètres à l’est, sur le boulevard Monseigneur-de-Laval, à Baie-Saint-Paul.

Connaissant sa destination, la SQ a mis fin à une courte poursuite. Le tapis à clous été déployé plus loin, et deux voitures de patrouille ont été légèrement endommagées.

Personne n’a été blessé et la femme a été conduite à l’hôpital. Des accusations d’entrave au travail des policiers et de fuite pourraient être déposées au terme de l’enquête. 

Par ailleurs, un autre individu a été épinglé pour un geste irréfléchi. Émerik Pouliot, 20 ans, a été arrêté pour nuisance publique et méfait après avoir toussé intentionnellement sur un terminal de paiement d’un restaurant de Québec.

L’individu était recherché pour son geste immortalisé sur vidéo. Il a ensuite été congédié par son employeur.

« Une erreur »

« C’est triste, c’est une erreur de jeunesse qui va lui coûter très cher et pour longtemps », a mentionné son patron, jugeant du coup que ce dossier a assez duré.

Sans antécédents, l’accusé a été libéré sous promesse de comparaître. Le SPVQ rappelle que toutes les situations qui peuvent mettre à risque la santé de la population seront prises au sérieux.

En Chaudière-Appalaches, le dernier bilan fait état de deux nouveaux patients infectés au Manoir Liverpool, pour un total de 158 cas et un décès.

Dans la Capitale-Nationale, 12 nouveaux cas déclarés positifs se sont ajoutés. Le bilan est désormais de 357 personnes infectées et trois décès. Au Jeffery Hale, on compte 12 membres du personnel et 16 usagers infectés.

Enfin, la situation se complique pour les agents correctionnels fédéraux. Quelque 22 agents de Joliette, 15 agents de Port-Cartier--- et 2 agents de Donnacona sont atteints du coronavirus.