/news/law

Une femme accusée du meurtre d'un octogénaire à Montréal

Michael Nguyen | Journal de Montréal

GEN-DÉVOILEMENT DES NOUVELLES COULEURS DU SPVM

Martin Alarie / Agence QMI

Une femme de 44 ans a comparu ce lundi, pour faire face à une accusation de meurtre au deuxième degré sur un octogénaire retrouvé mort dans un logement du quartier Ahuntsic. 

Selon le document de cour déposé au palais de justice de Montréal, la femme aurait commis le meurtre le 20 mars dernier. Ce n’est toutefois que la semaine dernière que le corps de Pierre Ouellet a été retrouvé, quand les policiers sont présentés chez lui afin de vérifier son état de santé, étant donné qu’il n’avait pas donné de nouvelles à ses proches. 

« Son décès a été constaté sur place. La victime serait morte des suites de blessures causées par un objet contondant », a fait savoir par communiqué la police de Montréal. 

L’enquête policière a permis d’arrêter Julie Loiselle, une femme de 44 ans sans adresse connue. Comme il s’agit d’un meurtre, l’accusée restera détenue jusqu’à nouvel ordre. Si elle souhaite être remise en liberté, ce sera à elle d’en faire la demande, devant la Cour supérieure du Québec. 

On ignore le lien qui unissait l’accusée et la victime de 83 ans. 

Si Loiselle est déclarée coupable, elle écopera de la prison à vie, avec un minimum de 10 ans à purger avant d’être éligible à une libération conditionnelle.