/news/coronavirus

Vers une levée progressive des restrictions au Danemark

Agence France-Presse

La Première ministre danoise a annoncé lundi une levée progressive des restrictions en vigueur pour lutter contre le nouveau coronavirus avec la réouverture des crèches, écoles maternelles et primaires à partir du 15 avril.

Selon les autorités sanitaires, «il est approprié et justifié de commencer une ouverture lente. Mais à condition que chacun garde ses distances et se lave les mains» a dit Mette Frederiksen lors d'une conférence de presse.

• À lire aussi: Boris Johnson transféré aux soins intensifs

• À lire aussi: Assurer la «dignité» des personnes qui meurent du coronavirus

Cette ouverture progressive et prudente s'étalera sur plusieurs mois.

Si les plus jeunes pourront retourner à la crèche et à l'école maternelle et primaire le 15 avril, les collégiens et lycéens devront attendre le 10 mai, a indiqué la cheffe du gouvernement. 

Bars, restaurants, salons de coiffures et de massages, centres commerciaux et discothèques restent également fermés, et les rassemblements de plus de 10 personnes interdits.

«Le quotidien ne va pas revenir comme avant pour le moment. Nous allons vivre avec de nombreuses restrictions pendant encore de nombreux mois», a prévenu la Première ministre. 

La fermeture des frontières est elle aussi prolongée et les voyages à l'étranger déconseillés. 

Les grands rassemblements sont eux interdits jusqu'en août.

Pour les élèves, l'examen national à la fin du collège n'aura pas lieu et est remplacé par le contrôle continu, a ajouté Mme Frederiksen.

La cheffe du gouvernement compte sur le civisme de ses concitoyens et leur observation continue des règles sanitaires entre distanciation sociale et gestes barrières.

«Un petit dérapage dans notre comportement individuel peut avoir un grand impact sur notre bien-être en tant que société», a-t-elle martelé.

Le Danemark compte 4 875 cas déclarés depuis le début de l'épidémie et 187 décès en lien avec le Covid-19.

Lundi, l'Autriche a été le premier pays européen à dévoiler sa feuille de route d'un retour à une «nouvelle normalité».