/news/coronavirus

48 employés infectés au CHSLD Sainte-Dorothée

Hugo Joncas | Journal de Montréal

Le bilan des infections à la COVID-19 continue de grimper au CHSLD Sainte-Dorothée de Laval. Pas moins de 48 employés sont maintenant contaminés au nouveau coronavirus, selon les derniers chiffres qu’a obtenus un syndicat de l’établissement.  

• À lire aussi: CHSLD de Sainte-Dorothée: «C’est nous qui infectons les malades»  

• À lire aussi: Une centaine de cas de COVID-19 dans un CHSLD de Laval  

Le Centre de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval a commencé hier à tester tous les employés de Sainte-Dorothée. Résultat : 18 cas se sont ajoutés aujourd’hui aux 30 autres qui étaient déjà connus hier, selon Marjolaine Aubé, présidente du Syndicat des travailleuses et travailleurs du CISSS de Laval. 

Dans le réseau de santé lavallois, 108 employés ont contracté la COVID-19. 

Enquête  

Le Syndicat dit avoir mené son enquête sur l’origine des infections au coronavirus parmi ses membres.  

«Deux préposés aux bénéficiaires avaient des symptômes le 22 mars, mais la direction ne voulait pas leur faire passer de test de dépistage», dit Marjolaine Aubé.  

Ils auraient finalement été déclarés positifs la semaine suivante.  

Le CISSS n’a pas commenté ces informations. La porte-parole Judith Goudreau mentionne cependant qu’il a détecté le premier cas à Sainte-Dorothée le 26 mars. 

Comme les porteurs peuvent mettre jusqu’à 14 jours pour développer des symptômes (s’ils en développent), le CISSS dit ne pas pouvoir identifier la source de la contamination.  

«Des visiteurs (avant que les visites ne soient suspendues) ou des employés qui n'avaient pas encore de symptômes ont pu faire entrer le virus dans l'établissement», écrit la porte-parole.  

Au Syndicat, Marjolaine Aubé est convaincue que le transfert de personnel entre les établissements du CISSS de Laval a contribué à répandre la COVID-19 à Sainte-Dorothée et dans trois autres CHSLD de la ville.  

C’est pourquoi elle insiste : «Il faut faire passer des tests de dépistage à tous les employés du CISSS de Laval.»  

Des renforts  

Le premier ministre François Legault a annoncé aujourd’hui que du personnel des hôpitaux viendraient prêter main-forte à celui des CHSLD pour faire face à la pandémie.  

À Sainte-Dorothée, le CISSS a pris des mesures supplémentaires pour protéger son personnel et les patients.  

«Il est maintenant obligatoire de porter l’équipement de protection individuelle pour tout contact avec les résidents pour protéger le personnel et les usagers», dit Judith Goudreau.  

Les employés doivent aussi porter un masque de procédure pour tout contact à moins de deux mètres avec leurs collègues.

Dans la même catégorie