/news/coronavirus

Boisbriand : course contre la montre à l’approche de la Pâque juive

TVA Nouvelles

Ce sont près de 200 membres de la communauté juive ultra-orthodoxe Tosh Kyrias de Boisbriand qui manifestaient leur mécontentement, lundi soir, contre les mesures de confinement et de quarantaine que leur a imposées le gouvernement après qu'un foyer d'éclosion y ait été décelé.  

À l’approche de la Pâque juive, qui commence ce mercredi, il y a présentement course contre la montre afin d'informer les gens de la communauté des différentes règles concernant le confinement, puisque les manquements à celles-ci seraient encore fréquents.  

• À lire aussi: Rassemblement dispersé dans la communauté Tosh  

Selon une liste obtenue par TVA Nouvelles, il y a plusieurs rapports entre des membres de la communauté hors des limites géographiques de celle-ci, plus de 30 entrées et sorties par jour, et de la résistance en vue de la fête de la Pâques juive.  

Le premier ministre du Québec, François Legault, avait lancé un appel aux leaders religieux, qui avait, de toute façon, déjà été entendu. Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes fait tout pour informer.  

«Le problème c'est que la plupart des membres de ces communautés-là ne comprennent pas le message, a souligné David Ouellette, directeur associé du Centre. Il faut se rappeler que ce sont des communautés qui d'abord, ne sont pas très éduquées.»  

«On a tous des raisons légitimes d'être inquiétés par des incidents de manquements, aux consignes», a-t-il également indiqué.  

En attendant, la police de Boisbriand n’exclut pas de mettre à l'amende des participants à la manifestation de lundi soir qui n'ont pas fait preuve de distanciation sociale.   

Voyez le reportage de Félix Séguin dans la vidéo ci-dessus.

Dans la même catégorie