/news/coronavirus

CHSLD de Sainte-Dorothée: «C’est nous qui infectons les malades»

TVA Nouvelles

Devant l’épidémie de cas de coronavirus au Centre d'hébergement de soins de longue durée de Sainte-Dorothée alors que 105 ainés sont contaminés et huit en sont décédés, il faut dépister tous les employés des CHSLD de Laval réclame le syndicat, et ce, rapidement.  

À LIRE AUSSI Une centaine de cas de COVID-19 dans un CHSLD de Laval

«Nous sommes extrêmement inquiets de la situation. Nous avons envoyé une lettre à la haute direction. C’est nous (les employés) qui infectons les patients. En réunion d’urgence, on a confirmé que l’on allait tester tous les employés de Sainte-Dorothée», informe la présidente du Syndicat des travailleuses et travailleurs du CISSS de Laval, Marjolaine Aubé. 

Cette dernière réclame cependant que les tests de la COVID-19 soient étendus à tout le personnel des autres CHSLD lavallois. 

«Notre demande ne s’arrête pas à Sainte-Dorothée, on a des problèmes au CHSLD de La Pinière, de Fernand-Larocque. Dans deux autres CHSLD, il n’y a pas de cas. On demande de dépister tous les employés pour au moins garder ces endroits-là sains. Et on exige aussi la fin du déplacement interétablissements», implore quasiment Marjolaine Aubé. 

Comment la présidente du syndicat explique-t-elle que pratiquement la moitié des résidents du CHSLD de Sainte-Dorothée soit contaminée?  

«On est encore en processus d’enquête, mais ce qui nous a été rapporté, c’est que dès le 22 mars, deux préposés aux bénéficiaires avaient des symptômes, mais on leur disait de continuer à travailler. Cinq jours plus tard, il y a eu des patients positifs et des gestionnaires positifs et là on les a dépistés et effectivement, ils étaient porteurs de la COVID-19», fait savoir Mme Aubé. 

Devant la flambée des cas parmi les ainés et le personnel, de nouvelles consignes ont été édictées. «On avait fait la demande de les munir de masques de procédures ne serait-ce que pour rassurer le personne et qu’ils veuillent venir travailler. Les masque sont maintenant une directive de la Santé publique depuis hier, les employés ont le masque de procédure pour travailler», dit Mme Aubé. 

Une trentaine d’ainés avaient déjà reçu un résultat positif à la COVID-19 dans les dernières semaine au CHSLD de Sainte-Dorothée. Vendredi, l’établissement a donc décidé de dépister l’ensemble de ses résidents pour avoir un portrait juste de l’éclosion. Cette ronde généralisée de tests a permis de détecter 69 nouveaux cas, portant le total au-delà de la centaine.