/news/coronavirus

Déjouez ces crapules qui veulent vous frauder durant la pandémie

TVA Nouvelles

Le Québec en pause procure aux fraudeurs encore plus de temps pour tenter de vous arnaquer. Ils vous envoient des textos et des courriels vous faisant miroitier votre indemnisation du gouvernement ou un emploi dont vous avez bien besoin. Attention, les crapules prolifèrent au même rythme que le virus.     

«Ils sont très actifs et créatifs par les temps qui courent. Une explosion de cas de fraudes liés à la COVID-19 a même été observée. Les fraudeurs sont comme les Québécois enfermés à la maison et cherchent des idées pour tirer profit de la situation», dénote la chroniqueuse financière Emmanuelle Gril.     

Les Québécois sont anxieux et vulnérables et plus susceptibles de prendre des décisions sans réfléchir. «On reçoit un texto nous disant de cliquer on va le faire, car nous sommes trop angoissés», dit Mme Gril.     

L’Autorité des marchés financiers a recensé trois cas de fraudes fréquents depuis la pandémie. Emmanuelle Gril vous explique lesquels afin de vous mettre en garde.     

1. Un courriel ou texto supposément de votre institution financière qui vous demande de cliquer ou d’ouvrir une pièce jointe pour une question relative à vos placements ou vos comptes bancaires. En le faisant, vous allez télécharger un logiciel malveillant qui va s’emparer de vos données personnelles.    

2. Attention aussi au message texte ou courriel d’un soi-disant planificateur financier ou pseudo expert de la finance qui vous conseille d’investir dans une entreprise qui est en train de développer un vaccin ou un médicament contre la COVID-19.     

3. Trop beau pour être vraies aussi les offres d’emploi à domicile qui circulent beaucoup sur Facebook, LinkedIn et Kijiji.  

Elles sont très crédibles et semblent émaner de grosses entreprises. On va même vous faire passer une entrevue par vidéo conférence. Votre présumé employeur va vous demander de vous servir durant votre période de probation de votre compte bancaire pour des raisons de sécurité et c’est là que vous aller vous faire arnaquer.    

Aucun gouvernement n’envoie d’argent par courriel ni texto. Ne répondez jamais à ce genre de messages, vous rappelle Mme Gril et contactez votre institution financière ou toute autre entreprise en cas de doute.    

*** Voyez tous les conseils de la chroniqueuse financière Emmanuelle Gril dans la vidéo ci-haut