/news/coronavirus

Du personnel hospitalier envoyé en renfort dans les CHSLD

TVA Nouvelles

Devant le nombre d’hospitalisations moins élevé que prévu, Québec déploiera des infirmières et des médecins du réseau de la santé dans les CHSLD et les résidences pour personnes âgées de la province. 

• À lire aussi: Près de la moitié des personnes décédées vivaient en CHSLD 

• À lire aussi: La Fée des dents ajoutée à la liste des services essentiels

Le premier ministre François Legault a annoncé cette mesure mardi afin de combattre la COVID-19 là où elle fait le plus de décès.  

Québec s’attendait, dans ses prévisions, à ce que 15 % des cas québécois nécessitent une hospitalisation. Comme la proportion oscille actuellement entre 9 % et 10 %, le réseau de la santé peut se permettre de déplacer des ressources là où les besoins sont, a expliqué M. Legault.  

Près de la moitié des personnes décédées au Québec (44,7 %) vivaient en CHSLD, a avancé de son côté le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, tandis qu’un autre 20 % d’entre elles habitaient dans des résidences pour personnes âgées.  

Au Québec, ce sont 583 personnes qui sont hospitalisées en raison de la COVID-19 en date de mardi, dont 164 sont aux soins intensifs, soit le même nombre que la veille.  

Cette stabilisation du nombre d’hospitalisations a été jugée «encourageante» par François Legault, qui a évoqué un «retour à la normale progressif» possible pour le mois de mai à condition que les Québécois continuent de respecter les consignes de santé publique durant le mois d’avril.  

Le premier ministre a d’ailleurs rappelé l'importance de ne pas tenir de rassemblements physiques pour la fête de Pâques.  

M. Legault a aussi indiqué que le Québec dispose de stocks pour seulement six à sept jours afin de continuer de mener des tests de dépistage de la COVID-19.  

En date du 7 avril 2020, 13h, la situation est la suivante :  

- 9340 cas confirmés (760 nouveaux cas)           

- 150 décès (29 nouveaux décès)           

- 583 personnes hospitalisées (augmentation de 50)           

- 164 personnes aux soins intensifs

Dans la même catégorie