/news/coronavirus/cavabienaller

Le voeu le plus cher de Blaise bientôt exaucé

TVA Nouvelles

Un immense arc-en-ciel de ballons attendait Blaise, 10 ans, qui souffre d’une maladie cérébrale incurable. 

Malgré la pandémie, des bénévoles de «Fais-un-voeu» avaient tout préparé pour pouvoir lui annoncer la réalisation de son voeu le plus cher. 

Pour Valérie qui s’est occupée des ballons, c’était l’occasion de faire quelque chose de positif. «Ça fait du bien au coeur, surtout qu’on est tous confinés dans nos maisons à regarder les mauvaises nouvelles à la télé».

Les yeux brillants, Blaise a appris que lui et sa famille iront visiter son frère à Sainte-Lucie, dans les Caraïbes, dès que les frontières rouvriront.

«Merci, merci beaucoup! C’est de ça dont je rêvais!», s’est-il exclamé. 

«En un mot, «espoir». C’est ce que ça représente pour nous», a ajouté son père, qui peinait à contenir ses larmes. 

Malgré la distanciation sociale, la Fondation «Fais un voeu» continue son travail au Québec. Chaque année, une centaine d'enfants malades voient leur voeu se réaliser grâce à elle. 

Ces temps d’inquiétude rendent la tâche un peu plus compliquée aux bénévoles. «On vit une période difficile pour tout le monde présentement, mais c'est important de montrer à ces enfants là qu'on les a pas oubliés», a indiqué Isabel Léger, de la fondation Fais-un-voeu.