/news/coronavirus

Lourdes amendes pour les entreprises qui abuseront de la subvention salariale

Émilie Bergeron | Agence QMI

Toute entreprise qui sera prise en défaut d'avoir touché la subvention salariale du gouvernement Trudeau sans y avoir droit s'exposera à des conséquences allant jusqu'à 225% du montant reçu ainsi qu'à un emprisonnement maximal de cinq ans. 

• À lire aussi: Ottawa élargit l'admissibilité à la subvention salariale aux entreprises 

Les entreprises qui désirent obtenir un prêt garanti par le fédéral pouvant atteindre 40 000$ pourront le faire à compter de demain, a annoncé le ministre des Finances Bill Morneau, mercredi. 

Le ministre des Finances a pressé les partis d'opposition de s'entendre aussitôt que possible avec le gouvernement pour un retour temporaire de la Chambre des communes afin d'adopter le programme de subvention salariale.

Sans cela, l'aide fédérale risque de tarder pour les entrepreneurs touchés par la pandémie de COVID-19, a-t-il prévenu.