/finance/homepage

Primes d’assurance: des économies pouvant atteindre 600 M$ pour les Canadiens

Agence QMI

Cars, coins and calculator

thanksforbuying - stock.adobe.com

Une réduction des primes d’assurance automobile peut être consentie par les compagnies d’assurances aux Canadiens qui ne se servent plus aussi souvent de leur véhicule en ces temps de confinement liés à la pandémie de COVID-19.

Selon le Bureau d’assurance du Canada (BAC), les économies totales pour refléter la diminution des risques de collision pourraient se chiffrer jusqu’à 600 millions $, d’un océan à l’autre.

Le BAC a indiqué mercredi que les réductions allouées par les assureurs pourraient s’étirer pendant 90 jours, le temps de permettre à la courbe de propagation du virus de s’aplanir et à l’économie de reprendre du poil de la bête progressivement.

De plus, les assureurs ont jusqu’ici octroyé des reports de paiement des primes d’assurance à des «milliers» de citoyens ainsi qu’à des entreprises parmi les plus touchés par la crise, selon le BAC.

Pour profiter d’une économie sur ses primes d’assurance ou d’un report de paiements, il faut contacter son assureur ou son courtier pour voir si des réductions sont possibles. Les économies peuvent varier en fonction de son dossier de conducteur.

«Nous traversons une période extrêmement difficile et incertaine pour bon nombre de Canadiens et les assureurs veulent alléger une part du fardeau financier des personnes les plus vulnérables», a dit Don Forgeron, président et chef de la direction du BAC.

«Les assureurs savent que de nombreux conducteurs n'utilisent plus leur voiture aussi souvent, entre autres pour les trajets domicile-travail, ce qui pourrait se traduire par des économies», a-t-il ajouté.