/news/coronavirus

Vos questions sur la COVID-19, nos réponses

TVA Nouvelles

Tous les jours, nos spécialistes répondent à vos interrogations en lien avec le nouveau coronavirus.  

• À lire aussi: Les réponses de nos experts à vos questions sur la COVID-19  

• À lire aussi: Voici comment fabriquer votre masque maison  

• À lire aussi: Toutes les réponses à vos questions sur la COVID-19  

• À lire aussi: On répond à vos questions  

• À lire aussi: Vous avez des questions sur la COVID-19? Nos experts y répondent  

Posez-nous vos questions en santé et en économie et nous y répondrons en direct à 16h30 sur les ondes de LCN. Envoyez-les par courriel à nouvelles@tva.ca ou par téléphone au 514 370-3222.   

«Comment ça se passe dans les familles lors du décès d'un proche lié à la COVID-19. Que fait-on avec les corps?» - Sylvie   

«La crémation est obligatoire pour tous les corps. Tout le transport, il penser au personnel et il faut être conscient que ces personnes doivent porter un équipement complet avec les masques, tablier, gants et lunettes de protection. On dépose le corps dans un sac mortuaire complètement fermé. C’est un contexte très difficile pour les familles.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste à «La Joute»  

«J'ai déménagé dans les Laurentides en janvier. Je dois aller chercher des médicaments à mon ancienne pharmacie, en Montérégie. Est-ce possible d'être dépanné à ma succursale de quartier pour le moment?» - Julie   

«Oui. La loi a été changée depuis le 16 mars, les pharmaciens ont plus de pouvoir. Il y a plusieurs façons pour que les pharmaciens puissent renouveler des médicaments, même ceux plus contrôlés. Juste à vous informer auprès de votre pharmacien.» - Dr Samer Daher, médecin de famille  

«Est-ce qu'on cherche à éradiquer complètement la COVID-19 ou, comme l'Influenza, on devra vivre avec et se défendre à l'aide de vaccins, de médicaments et de mesures préventives?» - Marie-France et Michel  

«On ne le sait pas encore. L’étendue nous laisse croire que ça va être difficile de s’en départir. La seule exception, c’est la variole qu’on a éradiquée avec un vaccin. À court et moyen terme, on pense qu’on va cohabiter avec ce virus.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste à «La Joute»  

«La compagnie de mon mari a mis en quarantaine tous ses employés parce qu'il y a eu un cas positif à la COVID-19. Je suis infirmière auxiliaire à l'hôpital et mon mari est sans symptôme. Est-ce que je dois quand même aller travailler?» - Stéphanie  

«Oui selon les recommandations de la Santé publique. Si votre mari est positif, l’histoire est différente, mais un contact d’un contact, vous pouvez aller travailler.» - Dr Samer Daher, médecin de famille 

Dans la même catégorie