/regional/troisrivieres/mauricie

Atteinte d'un cancer incurable, la COVID-19 chamboule sa vie

Marie-Claude Paradis-Desfossés | TVA Nouvelles

Âgée de 36 ans et atteinte d’un cancer du sein métastatique de stade 4, Mélissa Fay a pris la décision d’arrêter de se battre contre la maladie et de profiter du temps qu'il lui reste avec son conjoint, ses deux enfants et ses proches.  

Or, la pandémie de la COVID-19 est venue chambouler ses plans.  

«Ce qui est plate c'est que je voulais profiter du temps qui me reste avec mes amis. Mais là, plus personne ne se voit», explique-t-elle en entrevue à TVA Nouvelles. 

Si la situation impose des mesures de distanciation sociale, les précautions que doit prendre la famille Fay-Lemire sont encore plus strictes.  

Mais ni le cancer, ni le coronavirus ne semblent venir à bout du désir de Mélissa Fay de profiter de la vie.  

Si sa liste de choses à faire avant de partir a dû être modifiée, elle est allée de l'avant avec le renouvellement de ses vœux de mariage, un projet cher à ses yeux.  

«Ça fait 13 ans qu'on est marié, on voulait renouveler nos vœux avec nos enfants, ils n'étaient pas là à l'époque, on voulait les impliquer», confie-t-elle. 

 

 

La cérémonie qui devait accueillir une cinquantaine de personnes s'est plutôt déroulée dans le cocon familial.  

«On a mis le visage de nos amis sur des ballons», relate la jeune femme avec humour.  

 

 

La situation pousse la famille à vivre un jour à la fois plus que jamais.  

«Il ne faut pas lâcher, il faut profiter du temps avec nos deux enfants, vivre une journée à la fois», commente son conjoint, Frédéric Lemire.  

Mélissa Fay souhaite aussi, le temps venu, pouvoir avoir recours à l'aide médicale à mourir entourée de ses proches.