/news/coronavirus

Situation critique dans six CHSLD de la province

Geneviève Lajoie et TVA Nouvelles

Au Québec, la majorité des personnes mortes de la COVID-19 provenaient de six établissements pour aînés, a annoncé jeudi François Legault.  

• À lire aussi: Une transmission dans la communauté éventuellement acceptée  

• À lire aussi: Festivals annulés: Legault promet de l’aide  

• À lire aussi: La règle du «deux mètres» est là pour rester  

Le Québec compte maintenant 10 912 cas de personnes atteintes du coronavirus, dont 216 décès.     

Quatre-vingt-dix-neuf pour cent des personnes mortes de la COVID-19 avaient 60 ans ou plus, a précisé le premier ministre lors de la conférence de presse quotidienne sur l’état de la propagation du virus.    

C’est ce qui fait dire à François Legault que la priorité des autorités de santé publique est la protection des aînés, qui sont beaucoup plus à risque que le reste de la population de mourir du coronavirus.     

«On a six CHSLD où on a la majorité des décès, où c’est critique», a-t-il insisté.     

Le CHSLD Laflèche, en Mauricie, est le plus touché, avec 20 décès, suivi de près par le CHSLD Sainte-Dorothée de Laval, où 16 personnes sont mortes jusqu’ici après avoir été infectées par le coronavirus.     

À Montréal, les centres d’hébergement Notre-Dame-de-la-Merci, LaSalle et Alfred-Desrochers sont considérés comme des foyers d’éclosion importants. Même chose pour le CHSLD La Pinière de Laval.     

La ministre de la Santé, Danielle McCann, a aussi affirmé que tous les employés et résidents des CHSLD où au moins un cas a été confirmé seraient systématiquement testés pour la COVID-19 afin de tenter de freiner les foyers d'éclosion dans les résidences pour personnes âgées.  

 

 

Les aînés confinés plus longtemps  

Plus à risque de mourir de la COVID-19, les personnes âgées devront rester confinées plus longtemps, même après la réouverture progressive des entreprises.   

«La vie normale, où on peut embrasser sa grand-mère ou sa mère, ce n'est pas pour demain. Ça va prendre des mois», a lancé le premier ministre.   

Il a tenu à rendre hommage aux aînés, qui ont bâti le Québec et qu’il faut désormais protéger. «Je sais que vous vivez une situation qui est difficile. Il y en a plusieurs qui sont seuls à la maison, puis là, on ne leur annonce pas nécessairement des bonnes nouvelles en disant que ça va durer plus longtemps pour nos aînés, ce confinement», a insisté François Legault.    

Les chantiers de construction pourront reprendre progressivement leurs activités d’ici quelques semaines, de même que les entreprises qui offriront un environnement de travail respectant la consigne d’éloignement social.   

La reprise viendra un peu plus tard pour les professions où un rapprochement physique est inévitable. «Si on veut garder deux mètres puis on est coiffeur, coiffeuse, c'est pas mal difficile», a signalé le premier ministre. Les restaurants ne seront pas non plus les premiers à rouvrir.   

Risques «minimes» pour les enfants   

Le sort de l’année scolaire est toujours incertain. Mais François Legault a précisé jeudi que les risques de complications graves pour les enfants atteints de la COVID-19 sont «très minimes».   

Les écoles de certaines régions pourraient-elles rouvrir avant d’autres? Rien n’est exclu, «mais c'est aussi possible qu'on soit capables de tout ouvrir en même temps», a répondu le premier ministre.   

Une chose semble néanmoins fondamentale aux yeux de François Legault: les personnes plus âgées devront être protégées du coronavirus encore un bon moment puisqu’elles ont davantage de chances d’en décéder.   

«Il faut que les personnes plus âgées restent chez elles puis malheureusement, il ne faut pas aller les visiter, il ne faut pas s'approcher de ces personnes à moins de deux mètres et puis ne pas rester longtemps en leur présence», a-t-il fait valoir.   

Le premier ministre a par ailleurs indiqué que le point de presse quotidien des autorités fera relâche ce dimanche à l'occasion de la fête de Pâques. La vice-première ministre Geneviève Guilbeault remplacera François Legault lors du point de presse de samedi.  

Il a au passage réitéré l'importance de ne pas organiser de rassemblements physiques ce weekend, pour Pâques, mais de plutôt favoriser un appel à ses parents ou à ses grands-parents.   

Dans la même catégorie