/news/coronavirus

Québec octroie une aide financière d’urgence à Tel-jeunes

Agence QMI et TVA Nouvelles

Le gouvernement Legault a annoncé jeudi qu’il allait octroyer une aide financière d’urgence de 500 000 $ à l’organisme Tel-jeunes afin d’augmenter l’accessibilité des services aux jeunes et aux parents en cette période difficile. 

Ce financement additionnel vient soutenir la mission de Tel-jeunes, qui offre des services gratuits et confidentiels aux jeunes et aux parents par téléphone et en ligne, grâce à des intervenants professionnels. 

Les fonds permettront de répondre à la hausse des demandes de services à laquelle fait présentement face l’organisme en pleine pandémie de la COVID-19. 

«Dans le contexte actuel, les mesures nécessaires déployées pour protéger la santé de la population viennent notamment bouleverser la routine familiale, a dit Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, par communiqué. 

«Tant les jeunes que les parents peuvent ressentir de l'anxiété, se poser des questions et avoir besoin de conseils ou d'une oreille attentive. Je remercie sincèrement les équipes de Tel-jeunes et de LigneParents pour leur apport précieux. En cette période exceptionnelle, plus que jamais, leur rôle est des plus importants», a ajouté le ministre Carmant. 

Des centaines d'appels par jour 

La pandémie de COVID-19 entraine en effet beaucoup de stress et d’interrogations, autant pour les adolescents que leurs parents. 

La directrice générale de la Fondation Tel-Jeunes, Céline Muloin a confirmé en entrevue à LCN la hausse des appels. 

«Les jeunes nous appellent d’abord parce qu’ils ont perdu leurs repères, leur routine (...) Il y a aussi la difficulté de vivre en confinement alors que les adolescents sont des êtres sociaux avant tout», a-t-elle dit. 

«Il y a aussi beaucoup d’angoisse liée à l’école. Qu’est-ce qui va arriver avec l’année scolaire, comment on va rattraper ça?» 

LigneParents connaît également une hausse des appels liés à la situation actuelle et les difficultés qu’elle engendre. 

«Les parents sont de service 24 heures par jour, sept jours sur sept de ce temps-là», a expliqué Mme Muloin. 

Télétravail ou perte d’emploi, confinement avec les enfants, certains parents ont besoin de souffler et parler. 

Si vous avez besoin d’aide 

TEL-JEUNES  

Téléphone : 1 800 263-2266 

Texto : 514 600-1002 

Clavardage et courriel à teljeunes.com 

LIGNEPARENTS  

Téléphone : 1 800 361-5085 

Clavardage et courriel à ligneparents.com