/sports/homepage

La Coupe Rogers est reportée à 2021

Agence QMI

Photo Agence QMI, MARIO BEAUREGARD

Les amateurs de tennis du Québec devront attendre un an de plus avant de voir à l’œuvre les Bianca Andreescu, Leylah Annie Fernandez et Eugenie Bouchard au Stade IGA, à Montréal. La Coupe Rogers est ainsi reportée à 2021et d'ici là, Tennis Canada craint les conséquences.

À la suite des mesures imposées la veille par le gouvernement du Québec, Tennis Canada a effectivement annoncé, samedi, le report de la Coupe Rogers à l’an prochain.

Il va sans dire que cette mauvaise nouvelle pèse lourd pour l'organisation sur le plan économique. En effet, une partie importante des revenus de Tennis Canada proviennent du tournoi disputé dans la métropole québécoise.

«La Coupe Rogers est le moteur du développement du tennis au Canada, a exprimé l'organisation, sur son compte Twitter. Il va sans dire que 2020 sera une année très difficile. Nous prévoyons des répercussions qui se feront sentir pendant quelques années.»

«C’est un dur coup pour notre organisation», a quant à lui dit le directeur de la Coupe Rogers, Eugène Lapierre, lors d’un entretien téléphonique tenu quelque temps après l’annonce de son organisation.

Initialement prévu du 7 au 16 août 2020, l’événement montréalais se déroulera finalement du 6 au 15 août 2021. Pour le moment, le tournoi de Toronto n’a toujours pas été cancellé. On sait déjà qu’en vertu de ce «report», ce sont les athlètes de la WTA qui seront de passage dans la métropole québécoise en 2021.

Pas une surprise

Évidemment déçu par la tournure des événements et les impacts que ceux-ci auront, Eugène Lapierre n’est cependant pas surpris du report de son tournoi.

«Nous le voyions venir. Ça fait déjà un mois que tout s’est arrêté au Québec et à Montréal. Nous n’étions pas très confiant de voir le reste de la saison se dérouler, du moins pour l’été», a-t-il indiqué.

M. Lapierre s’attendait toutefois à ce que cela arrive un peu plus tard, lui qui se donnait jusqu’au 1er juin pour prendre une décision.

«Avec l’ATP et la WTA, nous avions institué une façon de faire, où les circuits coordonnaient les annonces de ce genre par étape, a expliqué le grand manitou de la Coupe Rogers. Nous n’étions pas encore rendus à prendre cette décision.»

«J’avais tout de même averti la WTA qu’il était possible qu’une décision gouvernementale vienne prendre le dessus sur une décision du circuit», a ajouté M. Lapierre.

Des billets à conserver

Lors de l’édition 2020, c’est l’élite mondiale de la WTA qui devait se disputer les grands honneurs de la compétition montréalaise, alors que les hommes de l’ATP doivent se rendre à Toronto.

Les détenteurs de billets pour l’édition 2020 du tournoi tenu en sol québécois ont été invités à les conserver, car ils seront toujours valides en 2021.

«Nous avons tout mis en place et c’est quand même une grosse besogne. Notre équipe a travaillé fort. Même si la décision est arrivée un peu plus vite que nous l’avions prévu, nous serons prêts dès la semaine prochaine à administrer tout ça avec la clientèle», a assuré M. Lapierre.

- Avec la collaboration de Benoît Rioux.