/news/coronavirus

Bien plus que six CHSLD problématiques au Québec

À l’heure où le gouvernement du Québec a ciblé six CHSLD plus problématiques en matière de gestion depuis le début de la pandémie de COVID-19, Paul Brunet rappelle que plusieurs autres centres étaient en difficulté bien avant la crise actuelle.  

Le président du Conseil pour la protection des malades dit comprendre que les autorités se concentrent sur les six pires, mais il estime qu’il y a des centaines d’établissements où la situation laisse à désirer.  

«Quand on sait qu’il y a une dame qui nous dit que sa mère n’est pas lavée et qu’elle [sonne] la cloche pour un verre d’eau et qu’elle ne l’a pas, et qu’elle en train de se déshydrater... Si c’était votre mère, trouveriez-vous que c’est ben correct? On ne peut pas faire ça», s’insurge M. Brunet.  

Couches pas changées, des résidents qui ne sont pas amenés aux toilettes et où on ne s’occupe pas de leur hygiène personnelle, les exemples sont nombreux.  

M. Brunet est bien au fait que certains centres offrent de bons soins aux aînés, mais persiste en précisant que les demandes n’arrivent pas d’un seul endroit, mais de partout à l'échelle du réseau.  

«Si pour le premier ministre il y a six places qui vont mal, pour nous, si c’était sa mère qui n’est pas lavée et qui n’est pas nourrie, est-ce que ce serait un CHSLD où ça va mal aussi?» s’interroge le président.  

Rappelons qu’un recours collectif de 500 millions de dollars contre le gouvernement du Québec pour traitement «honteux» dans les CHSLD a été autorisé en septembre 2019.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.