/news/coronavirus

COVID-19 | Nouvelle façon de dénoncer les récalcitrants

Joël Lemay / Agence QMI

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) propose un nouvel outil pour les citoyens qui veulent dénoncer des situations problématiques liées à la COVID-19.  

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus  

Les Montréalais sont maintenant invités à se rendre sur le site internet du SPVM afin de remplir un signalement en ligne dans le but de rapporter les citoyens qui ne respectent pas les consignes décrétées par le gouvernement relativement aux mesures sanitaires et de distanciation.   

Avant d'accéder au rapport en ligne, le SPVM vous pose les questions suivantes:  

1. L'incident se déroule-t-il présentement sur le territoire de l'ile de Montréal?  

2. Autre que la transmission de la COVID-19, croyez-vous qu'il y a un danger imminent pour votre sécurité ou celle d'autrui?   

3. Le signalement correspond-il à un des trois énoncés suivants:  

- S’agit-il d’un signalement en lien avec un rassemblement qui ne respecte pas l’interdiction?  

- S'agit-il d’un signalement en lien avec un commerce qui ne respecte pas les règles de distanciation de 2 mètres?  

- S'agit-il d’un signalement en lien avec un commerce ou une usine qui n’est pas un service essentiel et qui est toujours en opération, malgré les mesures prescrites?  

Le Service de police de la Ville de Montréal demande aux citoyens qui veulent «rapporter, par exemple, un rassemblement interdit, le non-respect des mesures sanitaires ou de distanciation dans les endroits désignés par le décret du gouvernement» de ne plus composer le 911, mais de se tourner vers le web.  

Si vous souhaitez remplir un rapport, cliquez ici.   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.