/news/coronavirus

COVID-19 | Pourquoi est-ce aussi long avant d’avoir un vaccin?

La COVID-19 se fait de plus en plus meurtrière. Quand elle ne tue pas ses victimes, elle en rend plusieurs très malades. D’autres sont à peine infectées ou asymptomatiques, mais propagent le virus. 

La vaccination sera la solution pour reprendre la vie normale disent les experts et le premier ministre Justin Trudeau. Toutefois, ça sera long avant que l’on puisse vacciner la population. 

• À lire aussi: COVID-19 : Bill Gates met la main à la pâte pour trouver un vaccin

• À lire aussi: Des vaccins dès cet automne ou pas avant l’été 2021?

• À lire aussi: Feu vert en Chine aux essais cliniques de deux nouveaux vaccins

Des vaccins sont en cours de développement, notamment en Chine qui a annoncé en début de semaine avoir approuvé des essais cliniques sur l'homme pour deux vaccins expérimentaux supplémentaires afin de lutter contre le nouveau coronavirus.  

Trois phases de tests doivent être franchies avant que le vaccin soit homologué donc que la population puisse être vaccinée avec efficacité et sans dangerosité pour sa santé. La pharmacienne Diane Lamarre vous explique. 

Phase 1: 10 à 100 personnes sont choisies pour tester l’immunogénicité, c’est-à-dire, si le vaccin stimule vraiment le système immunitaire. On vérifie aussi son innocuité, s’il est sécuritaire et ne cause pas de dommages chez l’humain. 

Phase 2: Plus de patients testent le vaccin soit de 50 à 500. La phase 1 est validée à nouveau, mais cette fois, on ajoute la bonne dose pour que le vaccin soit efficace. On vérifie s’il faut une seconde dose plus tard dans le temps, on élabore un calendrier de vaccination. 

Phase 3: On valide la phase 2 sur des milliers de patients. On cherche l’efficacité. Les candidats qui participent à l’étude sont vaccinés puis exposés au pathogène, donc au virus de la COVID-19 afin de déterminer s’ils sont bien protégés et n’attrapent pas le coronavirus. 

Ces trois phases s’étirent donc sur des mois. «Il faudra 12 à 18 mois pour franchir toutes ces étapes et s’assurer que le vaccin est efficace et sans danger pour la population avant de le rendre disponible», avance Diane Lamarre. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.