/news/coronavirus

CHSLD : Ottawa évalue une demande d'aide du Québec

Le fédéral élabore un plan pour prêter main-forte aux travailleurs de la santé du Québec éprouvés par la lutte au coronavirus, notamment dans les CHSLD, après en avoir reçu la demande formelle du gouvernement Legault.

«Je peux vous dire que nous allons leur donner toute l’aide possible, y compris avec la Croix-Rouge canadienne, les Forces armées canadiennes et les bénévoles spécialisés qui se sont inscrits auprès de Santé Canada», a assuré le premier ministre Justin Trudeau, jeudi, dans son point de presse quotidien.

Ni lui ni ses ministres n’ont toutefois avancé de chiffres sur les effectifs qui pourraient être envoyés. De son côté, le premier ministre du Québec François Legault a évoqué «entre 60 et 100» personnes. Il a indiqué avoir demandé l’assistance de militaires détenant une formation médicale.

M. Trudeau a toutefois noté que le nombre de médecins est limité au sein de l'armée et que la réponse à la demande de Québec doit être bien coordonnée puisqu’elle est «différente» de celles qu’Ottawa a l’habitude de recevoir, comme lors d’inondations.

Une source gouvernementale a précisé que les quelques médecins des forces armées travaillent déjà au service des provinces lorsqu’ils ne sont pas déployés en mission.

2000 bénévoles

Québec pourra toutefois compter sur l’aide de bénévoles spécialisés ayant répondu «présents» sur le portail de recrutement lancé par Santé Canada, il y a quelques semaines.

En date de jeudi, plus de 2000 personnes s’étaient manifestées pour prêter main-forte au Québec, sur un total de 34 000 candidatures.

«Le travail se poursuit avec le gouvernement du Québec pour faire le tri des applications et identifier qui peut aider le plus rapidement possible sur le terrain», a-t-on affirmé en coulisses.

La situation critique dans les centres pour personnes âgées devait faire partie des discussions, jeudi soir, au cours d'un appel du premier ministre Trudeau avec ses homologues provinciaux et territoriaux.

C'est mercredi soir qu'Ottawa a officiellement reçu l'appel de Québec pour un renfort de l'armée.

«S’il y a une demande, c’est parce que c’est urgent et donc nous allons faire le plus rapidement possible pour envoyer l’aide nécessaire», a ajouté le premier ministre Trudeau en promettant plus de détails dans les heures et les jours suivants son point de presse. 

 

 

  

Aide bonifiée aux PME

Le gouvernement fédéral a par ailleurs annoncé qu'il élargit la portée de son aide aux petites et moyennes entreprises durement touchées par la crise de la COVID-19. Il a promis que le fédéral les aidera à payer leur loyer commercial en lançant prochainement un nouveau programme élaboré en partenariat avec les provinces et territoires.

«Ce programme visera à fournir des prêts, incluant des prêts non remboursables, aux propriétaires de locaux commerciaux qui offrent aux petites entreprises des réductions de loyer pour les mois d’avril, de mai et de juin», a expliqué le ministre des Finances Bill Morneau.

Par ailleurs, Ottawa assouplit les critères d’admissibilité à ses prêts garantis pouvant atteindre 40 000 $. Les entrepreneurs qui ont eu des charges salariales allant de 20 000 $ à 1,5 million $ en 2019 y auront droit. Selon les paramètres initialement annoncés, seuls ceux ayant eu des dépenses de 50 000 $ à un million $ se qualifiaient.

Les institutions financières canadiennes ont déjà accordé plus de 220 000 prêts garantis, ce qui équivaut à 8,8 milliards $ de crédit à de petites entreprises.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.