/news/coronavirus

Un magasin refuse de rembourser un revendeur de papier de toilette

Agence QMI

Le directeur d’une épicerie australienne a refusé de rembourser 10 000 $AU (8900 $) de papier toilette et gel hydroalcooliques à un client qui voulait profiter de la crise sanitaire pour faire des profits.   

• À lire aussi: Une avalanche de fermetures après le déconfinement? 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus 

John-Paul Drake, qui dirige un établissement Drakes à Adélaïde, a affirmé dans un vlogue hebdomadaire qu’il tient sur YouTube avoir fait un doigt d’honneur à l’homme qui s’est présenté avec 5000 rouleaux de papier hygiénique et 150 litres de gel hydroalcoolique qu’il avait acheté le mois dernier.   

L’homme voulait revendre sa marchandise sur le site d’enchères eBay en pensant pouvoir tirer un profit substantiel, mais eBay a suspendu son compte pour avoir essayé de vendre des articles a des prix trop élevés.   

«Je lui ai dit qu’il était le genre de personne qui est à l’origine des problèmes dans tout le pays», a-t-il déclaré dans sa vidéo.   

À la chaine d’information ABS News, John-Paul Drake a indiqué que le client avait monté une équipe de 20 personnes qui ont fait les achats, ce qu’il lui a permis d’amasser le «magot».   

«Il m’a clairement dit “ma page eBay est fermée, je ne peux donc plus en profiter”», a-t-il expliqué au micro d’ABS News, concernant son refus de rembourser.   

L’Australie a connu une période d’achat compulsif de papier hygiénique au début du mois de mars, alors que les craintes au sujet de la COVID-19 s’intensifiaient dans le monde entier.   

Selon le directeur de magasin, huit mois de papier hygiénique ont été vendus en quatre semaines et environ un an de farine en neuf jours.   

«Le monde entier est sur le même bateau, a-t-il ajouté dans son vlogue. Si les gens venaient acheter ce dont ils avaient besoin à court terme, tout irait bien.»

Dans la même catégorie