/news/coronavirus

Des questions sur l’un des propriétaires de la résidence Notre-Dame-de-la-Victoire

TVA Nouvelles

L’un des propriétaires de la résidence Notre-Dame-de-la-Victoire de Saint-Hubert où 44 des 47 résidents sont atteints de la COVID-19 n’en est pas à ses premiers problèmes de gestion d’un tel lieu.

• À lire aussi: «Les employés étaient malades, ils n’avaient pas le choix»

• À lire aussi: Avant la COVID, sa mère était bien traitée dans sa résidence

• À lire aussi: Nouveau cas de négligence dans une résidence pour aînés?

Abraham Kaufman, un courtier immobilier de Montréal, est en effet un des deux actionnaires principaux de cette résidence.

M. Kaufman a déjà été propriétaire d’une autre résidence pour aînés, La Villa du Jardin Fleuri, à Trois-Rivières.

Son permis avait été révoqué en 2017 par le CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec après le dépôt de plusieurs plaintes.

Le courtier fait aussi l’objet de plusieurs poursuites, notamment celle de la famille d’André Bourassa, un homme de 79 ans qui était mort gelé à proximité de la Villa du Jardin Fleuri en février 2017.

Par ailleurs, notre Bureau d’enquête a appris que l’acquisition de la résidence Notre-Dame-de-la-Victoire avait été faite par un notaire qui a déjà passé devant le comité de discipline de la Chambre des notaires.