/news/coronavirus

Commission scolaire crie: pas de retour en classe avant septembre

bloc école étude édducation

Photo Adobe stock

Compte tenu des risques liés à la propagation de la COVID-19, la Commission scolaire crie de Mistissini, dans le Nord-du-Québec, a choisi de ne pas rouvrir ses écoles d’ici la fin de l’année scolaire 2019-2020. Il s’agit de la première commission scolaire au Québec à prendre une telle décision, qui touche autant l’enseignement régulier que celui aux adultes. 

La décision a été prise en concertation avec les autorités gouvernantes de la Nation crie et les dirigeants de la santé publique de la Baie-James. 

«Nos communautés sont notre première priorité», a dit Sarah Pash de la Commission scolaire crie, jeudi, par voie de communiqué. 

«Nous savons qu’en continuant de respecter la distanciation physique et les autres mesures, nous pouvons protéger nos communautés contre le coronavirus», a-t-elle ajouté. 

Les professeurs ont été avisés des prochaines étapes à suivre pour achever l’année scolaire actuelle. La commission scolaire leur fournira des instructions et des alternatives pour poursuivre l'enseignement, notamment par l'entremise d'une plateforme d’apprentissage en ligne. 

«Le succès des élèves demeure au centre de notre mission, a dit le directeur général de la Commission scolaire crie, Abraham Jolly. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour aider les élèves dans leurs apprentissages.» 

Plus tôt au cours du mois d’avril, la Commission scolaire crie avait annulé tous les examens finaux pour la présente année scolaire.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.