/news/coronavirus

Ottawa débloque plus d'un milliard $ pour la recherche scientifique

Le gouvernement Trudeau injecte 1,1 milliard $ dans la recherche sur la COVID-19 et insiste sur l’importance de mener plus de tests de dépistage de la maladie au moment où certaines provinces commencent à annoncer des mesures de déconfinement. 

«Les conclusions de la recherche vont nous aider à faire plusieurs choses, que ce soit de rendre un vaccin accessible ou de déterminer quelles mesures de santé publique sont les plus efficaces et doivent être adoptées», a dit le premier ministre Justin Trudeau jeudi en annonçant ces nouveaux fonds. 

Ceux-ci s’ajoutent aux 275 millions $ déjà investis dans la recherche sur le coronavirus en mars. 

L’enveloppe de 1,1 milliard $ comprend 600 millions $ sur deux ans qui serviront à épauler le secteur privé dans l’élaboration d’un vaccin et d’essais cliniques thérapeutiques. 

Ottawa octroie aussi 29 millions $ au Centre national de recherches du Canada, ce qui lui permettra notamment de mettre à niveau ses installations et de se préparer au déploiement d’un éventuel vaccin. 

Un groupe de travail est par ailleurs mis sur pied pour coordonner le lancement de tests sanguins dans la population afin de déterminer le taux réel d’infection et d’immunité au coronavirus. 

«Nous ne savons pas combien de personnes ont été infectées de la COVID-19 parce que bien des gens peuvent avoir été atteints sans n'avoir manifesté aucun symptôme», a expliqué Dre Mona Nemer, la conseillère scientifique en chef du Canada qui fera partie de cette équipe. 

Ce volet de recherche vise aussi à déterminer quelle période de temps est nécessaire pour développer une immunité contre la maladie, de même que la façon dont le virus mute. 

«Les réponses à ces questions vont fournir les connaissances dont nous avons besoin pour lutter contre la maladie et mieux planifier l’avenir», a ajouté Mme Nemer, qui travaillera notamment aux côtés de Dre Theresa Tam, l’administratrice en chef de la santé publique. 

Pendant que les bouchées doubles sont mises pour la recherche, des provinces comme la Saskatchewan planifient déjà la levée de certaines mesures de confinement pour relancer graduellement l'économie. 

Selon Ottawa, nul besoin d'attendre que tous les chantiers de recherche aboutissent avant d'aller de l'avant. 

Toutefois, on martèle qu’il est primordial d’augmenter la quantité de tests de dépistage qui sont menés afin de pouvoir réagir rapidement à toute nouvelle éclosion. 

«On est rendu à environ 20 000 tests par jour à l’échelle du pays, mais on doit continuer d’augmenter notre capacité à tester avant que la vie reprenne son cours», a conclu M. Trudeau.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.