/news/coronavirus

Soutien aux aînés et aux personnes vulnérables: la CSD veut des états généraux

Agence QMI

Dans une lettre adressée au premier ministre François Legault, le président de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), Luc Vachon, demande la tenue d’états généraux sur l’hébergement et le soutien aux aînés et aux personnes vulnérables au Québec. 

• À lire aussi: Des travailleurs expérimentés moins bien payés que les renforts dans les CHSLD 

«Soyons clairs, ce n’est pas un exercice de recherche de coupables que nous appelons. Il faut convier l’ensemble des acteurs concernés et réfléchir collectivement sur la façon dont nous pourrions remettre les personnes vulnérables au cœur de nos priorités. On leur doit ça, comme l’a dit M. Legault», a expliqué le président de la CSD, dimanche, par voie de communiqué. 

La tenue d’états généraux aurait donc pour objectif de repenser la manière dont le Québec s’occupe de ses aînés et des personnes vulnérables. La crise sans précédent qui se déroule dans les CHSLD en cette période de pandémie ne laisse d’autres choix que de revoir les façons de faire, selon la CSD. 

«Lors d’un point de presse, le premier ministre a dit que c’était un peu gênant ce que nous avons devant nous. C’est plus que gênant, c’est indigne d’une société comme celle du Québec», estime M. Vachon. 

Selon lui, il est important d’améliorer considérablement les conditions de vie des personnes âgées et vulnérables, mais aussi les conditions de travail de ceux qui s’en occupent au quotidien. 

«C’est sûr que des ajustements substantiels de rémunération peuvent faire partie de la solution, mais il est impératif qu’on ait une réflexion beaucoup plus large de nos façons de faire», a dit Luc Vachon. 

«On parle beaucoup des soins aux aînés, mais il ne faut pas oublier l’ensemble des personnes vulnérables, comme les enfants qui sont placés en famille d’accueil ou encore les adultes en perte d’autonomie qui sont logés dans des ressources spécialisées», a-t-il ajouté.