/news/coronavirus

Déconfinement : Trudeau promet des lignes directrices bientôt

Émilie Bergeron | Agence QMI

Le premier ministre Justin Trudeau entend dévoiler les lignes directrices nationales pour le déconfinement dans les prochains jours, mais soutient qu’il ne revient pas à son gouvernement de donner le feu vert aux provinces qui présentent leurs plans de réouverture de l’économie. 

«Ce n’est pas au gouvernement fédéral d’approuver des mesures qui sont dans les compétences des provinces», a dit M. Trudeau lundi durant son point de presse quotidien, quelques heures avant que le gouvernement du Québec présente les premiers éléments de son plan de déconfinement pour le réseau scolaire. 

Invité à indiquer s’il considérait instaurer des mesures comme le port obligatoire du masque non médical, M. Trudeau a répondu qu’Ottawa n’émettrait que des lignes directrices générales. 

«Nous, ce qu’on est en train d’élaborer en partenariat avec les provinces, ce sont des principes de base, des éléments comme s’assurer d’une capacité [suffisante] en tests de dépistage pour rouvrir l’économie», a-t-il affirmé. 

Il a précisé du même souffle qu’il espère pouvoir dévoiler la liste complète des lignes directrices nationales d’ici quelques jours. 

De son côté, le chef conservateur Andrew Scheer a martelé qu'il ne se satisfera pas de simples lignes directrices et demande au gouvernement Trudeau de dévoiler un plan «immédiatement». 

«Alors que les provinces [se préparent] à rouvrir leur économie et changer leurs restrictions de santé publique, le gouvernement fédéral a la responsabilité d’assurer qu’il y a assez d’équipement de protection personnelle et d’avoir un plan pour assurer qu’il y a assez de trousses de dépistage», a-t-il lancé. 

Il a relevé que l’approvisionnement d’Ottawa en masques et autres types d’équipement médical s’est buté à plusieurs problèmes au cours des dernières semaines. Il a notamment mentionné le cas des deux avions qui ont été forcés de revenir bredouilles de la Chine et le fait que du matériel ait dû être jeté parce qu’il n’était pas conforme aux standards de qualité. 

 

Les provinces de plus en plus nombreuses à présenter leur plan 

Le premier ministre québécois François Legault a présenté, lundi après-midi, son plan pour la réouverture graduelle des établissements scolaires. Son vis-à-vis ontarien, Doug Ford, a de son côté dévoilé un plan de déconfinement en trois étapes. 

La Saskatchewan et le Nouveau-Brunswick ont déjà dressé leur feuille de route, la semaine dernière. 

Le premier ministre Trudeau a souligné, lundi, que les mesures de déconfinement varieront d’un endroit à l’autre. Il a toutefois insisté sur l’importance de ne pas relâcher trop vite toute mesure de distanciation sociale et de limitation des déplacements. 

«Je pense que les gens savent à quel point c’est risqué de reprendre les activités trop rapidement, parce qu’on pourrait perdre tous les gains qu’on a difficilement obtenus en ces dernières semaines de confinement», a-t-il affirmé. 

Retour des Communes 

M. Trudeau a par ailleurs indiqué que son gouvernement a envoyé aux partis d'opposition une ébauche de projet de loi pour la mise en place du programme d’aide aux étudiants. Les élus se réuniront pour une première séance virtuelle mardi et une trentaine de députés siégeront aux communes mercredi. 

Le chef conservateur Andrew Scheer a déjà dit vouloir bonifier le programme d'aide aux étudiants afin que celui-ci les incite davantage à travailler. 

Plusieurs intervenants - notamment des agriculteurs du Québec - craignent que la prestation de 1250 $ promise par les libéraux décourage les jeunes de chercher un emploi d’été. 

«Nous aimerions voir un plan pour encourager [les jeunes à] travailler, pour fournir un lien entre les emplois ouverts que les employeurs ont de la difficulté à pourvoir et les jeunes qui cherchent à acquérir de l’expérience», a résumé M. Scheer.

Dans la même catégorie