/news/coronavirus

Hâte à un retour à une vie plus normale

TVA Nouvelles

Glasses on the table in an restaurant

borishots - stock.adobe.com

Le Québec se remet en marche. Le gouvernement Legault donnera les détails aujourd’hui de son plan de réouverture progressif des commerces et des chantiers de construction. Le confinement et les craintes d’attraper la COVID-19 ont laissé des traces.    

• À lire aussi: Les chantiers, les manufacturiers et les magasins en premier lieu  

Toutefois, les Québécois ont très hâte de retrouver une vie plus normale tout en étant prudents. Une poignée d’entre eux considère qu’il est trop tôt pour le déconfinement. C’est ce qu’ils nous ont fait savoir sur la page Facebook du Québec Matin.   

Voici certains de leurs commentaires:   

POUR  

«Un retour à une vie plus normale, mais toujours aussi stricte selon les règles et pour moi resto, coiffeuse et salon de toilettage pour mon chaton.» - Christine    

«J'ai hâte que la situation revienne à la normale: revoir ses amis, sa famille, que le travail reprenne, que les travailleurs saisonniers puissent espérer une saison touristique surtout en région, que les personnes âgées et immunosupprimées puissent sortir sans contrainte ... Ma liste est longue, je sais que ça va prendre du temps.» - Danielle    

«Cela va faire du bien surtout pour le moral, encourager l’achat local va être essentiel. Et moi qui fais du camping saisonnier, j’ai vraiment hâte de pouvoir y aller toujours en respectant le 2 mètres et le port du masque.» - Rachel   

«Je vais y aller, mais serai plus prudente. J'ai personnellement une réticence à porter le masque en public, je dois le porter par contre au travail» - Martine    

«Oui, je vais encourager les commerces de ma ville, c’est sûr. Ils ont besoin de nous pour repartir. Mais en gardant nos distances et nos mesures hygiène. Celle que j’attends le plus est la coiffeuse ou je devrai patienter encore un mois on dirait bien.» -Mélanie   

«Oui, je vais fréquenter les commerces, mais j’ai l’impression que ça ne sera jamais plus comme avant!!! J'ai très hâte que les visites dans les CHSLD reprennent ça serait ma plus grande joie!! Personnellement, j’aurais aimé que l’on donne le droit avant tout de voir notre famille. Un petit souper avec la famille de ma sœur, belle-sœur.... sans être une vingtaine... juste de retrouver en famille aurait fait du bien psychologiquement, il me semble.» - Josée   

«Personnellement le coiffeur, l'esthétique et un bon souper au resto avec mon frère et sa conjointe tout en respectant la demande du gouvernement.» - Carole    

«La réouverture des régions... ma maison est dans une autre région et quand j’y vais je suis vraiment stressée, car l'adresse de mon mari n'est pas là. Je paye des taxes et je peux même pas y aller.... J'ai parfois besoin des choses qui sont là-bas.» - Monique    

«Quand ce sera possible: une bonne coupe de cheveux, un souper au restaurant suivi d'une séance cinéma. Pour les biens matériels, j'ai appris à m'en passer sans peine. Mais les loisirs et services, c'est autre chose. Ce sont des moments de plaisirs dont on a bien besoin.» - Nathalie    

«Moi je vais aller tous les jours discuter avec des ami(e)s, faire tous les magasins, manger au resto avec des amies, etc etc ... Je ne crois pas à la COVID et j’ai surtout hâte que le monde se réveille» - Blondine   

CONTRE  

«Moi, je vais continuer comme maintenant, travail au bureau, épicerie 1 fois par semaine et pharmacie 1 fois par mois. Car, je trouve que tout se fait trop vite, quand ca va péter, c va péter!!!!!!» - Lyne   

«Je vis à Québec, mon chum Laval je suis chez mon chum depuis le début et j'ose même pas sortir avec leur règlement, on doit être chez nous à notre adresse. Complètement ridicule» - Sylvie   

«Je fréquenterais les magasins seulement si besoin est et en prenant les mêmes précautions que lorsque je vais faire l’épicerie(1 fois/semaine). Techniquement, je retourne au travail le 19 mai et je vais limiter mon exposition extérieure par souci d’autrui.» - Geneviève