/news/coronavirus

«C’est le fun venir à Montréal, il y a des Subway»

Le plan de relance économique du ministre Fitzgibbon qui n’a pas inclus d’échéancier pour les restaurateurs inquiète ces derniers. Ils pourraient avoir à composer avec encore des semaines, voire des mois de fermeture. La faillite les guette et Mario Dumont se désole de la situation.  

• À lire aussi: COVID-19: catastrophe pour les restaurateurs 

• À lire aussi: La cuisine de rue pourrait être exploitée 

• À lire aussi: Réouverture graduelle des commerces à partir du 4 mai 

Notre commentateur politique raconte que trois restaurateurs de sa connaissance lui ont fait part de leur découragement. Il n’y a «plus d’espoir pour eux». 

Le Journal de Montréal rapporte dans son édition d’aujourd’hui que 50% des restaurants du Québec pourraient être contraints de fermer leurs portes. «Ça fait peur. Qu’est-ce qui va nous rester? Que des grandes chaines américaines? Combien de petits restaurateurs indépendants vont fermer?» se questionne Mario Dumont. 

«Les restaurants font la vie d’une ville. Pensons offre touristique autant à Montréal que dans les régions. Une ville pas de restaurant est une ville plate. Ce n’est pas vrai qu’on va dire: "C’est le fun venir à Montréal, il y a des Subway!" La restauration rapide est bien correcte pour un petit lunch quand tu as 15 minutes pour manger. Quand tu voyages, tu veux goûter les particularités d’un pays», formule Mario Dumont. «Certains types de commerces vont manger la claque», ajoute-t-il.  

Mario Dumont voit aussi une difficulté supplémentaire quand les restaurants seront autorisés à rouvrir; la distanciation sociale leur imposera nombre de contraintes. 

«Dans plusieurs commerces, les propriétaires auront plus de dépenses: gardien de sécurité, panneaux de Plexiglas, équipement de protection, etc. Mais, ils auront moins de revenus, car il y aura moins de clients qui n’iront pas au restaurant, car ça sera compliqué. Ils seront aussi moins riches, car l’économie s’effondre avec la pandémie. Les gens ont moins d’argent dans leurs poches. Même pour les commerces qui pourront rouvrir dans les prochains mois, ça sera très dur», appuie-t-il. 

*** Voyez l’intégralité du commentaire de Mario Dumont dans la vidéo ci-haut

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.