/news/coronavirus

Réouverture graduelle de certaines régions dès lundi

TVA Nouvelles

Les barrages routiers menant vers plusieurs régions du Québec seront progressivement levés au cours des prochaines semaines, à commencer dès lundi avec les Laurentides, Lanaudière, Chaudière-Appalaches et la ville de Rouyn-Noranda.      

La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, en remplacement de François Legault, a annoncé mercredi un déconfinement progressif des régions où la situation est sous contrôle.        

La barrages dans les régions de l'Outaouais (sauf Gatineau), l'Abitibi-Témiscamingue, La Tuque et du Saguenay-Lac-St-Jean seront quant à eux levés à compter du 11 mai.        

Le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie, les Îles-de-la-Madeleine, Charlevoix et la Côte-Nord devraient pour leur part rouvrir le 18 mai.        

Cette levée des barrages routiers ne doivent cependant pas s’accompagner de déplacements «superflus», a prévenu Geneviève Guilbault, qui a réitéré que les interdictions de rassemblements intérieurs et extérieurs étaient maintenues.  

«Ce n’est pas le temps d’aller flâner dans les commerces d’une autre région simplement pour le plaisir», a déclaré la vice-première ministre.        

Appelant plutôt les Québécois à être «prudents», «disciplinés» et «dociles», Mme Guilbault a insisté sur l’importance de continuer à respecter les consignes malgré les annonces encourageantes des derniers jours.        

«L’ingrédient clé pour la réouverture graduelle, c’est de maintenir la discipline exceptionnelle à laquelle se sont astreints les Québécois depuis le début», a-t-elle noté.       

Huit nouveaux CHSLD ont été désignés afin d’y envoyer des militaires des Forces armées canadiennes, s’ajoutant aux cinq CHSLD déjà ciblés par le ministère de la Santé.        

Québec attendait mercredi l’arrivée de 400 nouveaux soldats, qui s’ajouteront à ceux qui ont déjà été déployés dans les résidences.  

Un été incertain  

Malgré ces réouvertures graduelles, ne planifiez pas encore vos vacances dans une autre région du Québec. «On n'est pas capables de vous dire: le 4 juillet, vous pouvez vous réserver un hôtel en Gaspésie pour aller voir le rocher Percé», a illustré Geneviève Guilbault.  

Dès que ce sera possible, le gouvernement Legault encouragera ce tourisme interrégional puisque «ce n'est pas demain la veille qu'on va retourner boire un pina colada au Mexique», ajoute-t-elle. Entretemps, la location de chalets et autres logements de type Airbnb demeurent interdit.  

Bonne nouvelle, toutefois, pour les propriétaires de chalets : ils pourront s’y rendre dès la levée des contrôles routiers. Québec les encourage toutefois à faire leurs courses dans leur région avant de s’y rendre.  

  

Dans la même catégorie