/news/coronavirus

«La santé mentale, mon oeil!»

TVA Nouvelles

Joël Lemay / Agence QMI

C’est un torrent de commentaires que provoque le déconfinement progressif. Les internautes sont nombreux à être inquiets, tout à fait contre et même fâchés. Certains saluent cependant la décision et cautionnement les raisons avancées par François Legault et le Dr Horacio Arruda pour aller de l’avant.   

• À lire aussi: Qui a le meilleur plan de déconfinement au Canada?

• À lire aussi: Réactions mitigées dans le secteur commercial

• À lire aussi: Déconfinement sous haute surveillance au Québec

Voici vos commentaires tirés de la page Facebook du Québec Matin:   

«Le gouvernement veut simplement une garderie , la santé mentale mon oeil. Mes petits-enfants sont plus affectés de ne pas nous voir que de retourner en classe. Expliquez-moi svp depuis le 13 mars nous sommes en quarantaine nous comme eux, où est le danger?» - Réal   

«Honnêtement, c'est étourdissant! J'ai vraiment peur que la situation s'aggrave. J'ai 66 ans, je demeure et travaille à Montréal-Nord et sachant que les cas augmentent très vite ici, je me sens très petite et vulnérable.» - Diane   

«Faudrait vraiment bien expliquer ce que confinement veut dire parce qu’il y en a qui ne comprenne vraiment pas les mesures. Doit-on dénoncer ou pas?? 2e vague en vue ....» - Michèle et Richard   

«Il faut se déconfiner maintenant, ça repart graduellement.J'ai bien confiance, on ne peut pas rester à la maison indéfiniment !!!!!! » - Denise   

«Ça semble improvisé tour ça, surtout le retour au primaire: pas assez de place dans les classes, pas de protection pour le personnel, pénurie déjà alarmante de profs. On ne parle plus d'immunité, mais c'est à peine voilé. Pour des raisons sociales?!? Ben voyons, c'est clairement pour des raisons économiques....» - Josée   

«Les Montréalais ne sont pas prêts pour un déconfinement, ils ne sont pas assez disciplinés, ce sera le chaos sur l’île.» -France   

«C'est la meilleure chose qui puisse arriver. On va avoir une vraie idée de l'impact du virus et de la discipline de la population. Il est temps qu'on se remette à fonctionner.» - Denis   

«J ai peur que le retour pour le retour à l'école de nos tout petits.........Et M. le ministre comment allez vous réagir si jamais ce virus INFECTE ces pauvres enfants juste pour essayer une rentrée alors que dans d’autres provinces, c’est d'autres secteurs qui ouvrent au lieu des écoles» - Manon   

«C'est de l'inconnu pour tout le monde. Je suis d'accord pour le retour au travail pour pas mal tout le monde. On ne peut pas rester confiné indéfiniment. C'est essaie-erreur. À nous de prendre les mesures nécessaires.» - Marie   

«Si tout le monde fais attention sa va bien aller. Moi j'ai hâte que nous ayons le droit de voir nos familles.» - France   

«Épeurant quand j’ai lu hier le nombre de lits disponibles en centres hospitaliers en Gaspésie, j’ai vraiment eu plus la chienne: 71 lits et 10 en soins intensifs pour toute la Gaspésie!» - Cathy    

«Avec beaucoup de peur, car même en confinement, il y avait encore tellement de gens qui ne respectaient pas les règles et là on ouvre la valve, donc, ce qui doit arriver va arriver !!!!   

«Depuis 6 semaines on vit dans une bulle, là on va tranquillement commencer a en sortir et on va voir le vrai visage du virus.» - Caroline    

«Il suffit simplement de suivre les mesures imposées, et tout va bien aller. Je fais TOTALEMENT CONFIANCE à notre gouvernement et au département de Santé publique. La vie reprendra son cours.» - Augustin   

«Avec tristesse. Je continue à penser que si on peut travailler, on peut voir les gens qu'on aime. Or, ce ne sera pas encore permis. Ma fille devait se marier le 15 août. J'imagine les invités se tenant à 2 m de distance.» - Nathalie