/finance/homepage

Les revenus ont chuté de 40% ou plus pour le tiers des entreprises

Agence QMI

GEN-Rue déserte au centre-ville á cause du Coronavirus à Montréal

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Environ le tiers (32,3 %) des entreprises du pays ont confirmé une baisse dramatique de leurs revenus de 40 % ou plus, au premier trimestre de 2020, selon un vaste sondage.

L’enquête menée du 3 au 24 avril dans le cadre d’un partenariat entre Statistique Canada et la Chambre de commerce du Canada montre aussi que la diminution des revenus a varié de 20 % à 40 % pour 21,2 % des entreprises pendant la même période.

Par conséquent, plus de moitié des compagnies du pays sondées ont vu leurs revenus chuter d’au moins 20 %.

Saignée dans les arts et les loisirs

Près de trois entreprises sur quatre dans les secteurs de l'hébergement et des services de restauration ont encaissé une baisse de revenus de l’ordre de 20 % ou plus au cours du premier trimestre. Même constat pour 66,7 % des entreprises des secteurs des arts, des spectacles et des loisirs et pour 60,3 % des répondants œuvrant dans le commerce de détail.

La situation est moins sombre pour 42 % des entreprises des secteurs de l'agriculture, de la foresterie, de la pêche et de la chasse et pour 40,4 % des entreprises des services publics (40,4 %) qui «n'ont déclaré aucun changement ou ont déclaré une augmentation de leurs revenus», a-t-on précisé, mercredi, par communiqué.

«Les renseignements obtenus auprès de plus de 12 600 entreprises permettent de faire ressortir le temps qu'il reste aux entreprises avant qu'elles ne soient obligées de cesser leurs activités de façon permanente», a dit Jackie King, cheffe des opérations à la Chambre de commerce du Canada.

«Ces renseignements sont essentiels au gouvernement pour qu'il puisse adapter ses programmes, a-t-elle poursuivi. Parallèlement, l'enquête montre la rapidité avec laquelle les entreprises, celles qui le peuvent, s'adaptent aux mesures d'éloignement physique et se préparent à la réouverture de l'économie.»

Le crédit

Selon l’Enquête canadienne sur la situation des entreprises, 28,6 % des entreprises ont présenté une demande de crédit auprès d'institutions financières pour couvrir leurs coûts d'exploitation à la suite d'un manque à gagner causé par la COVID-19, a-t-on indiqué. Plus de 77 % de ces demandes ont été approuvées en totalité ou en partie par les institutions financières.

Parmi les entreprises qui ont un loyer à payer, 20 % ont dû le reporter au moins une fois pendant le premier trimestre de 2020.

Les mesures de distanciation sociale nécessaires pour barrer la route à la COVID-19 affectent 72,3 % des entreprises répondantes, selon l’Enquête, qui montre que l’ingéniosité et la capacité d’adaptation des entrepreneurs sont bien réelles, 45,4 % des entreprises disant avoir recours à de nouvelles façons d’interagir avec leurs clients ou de leur vendre des produits et des services.

Au sein des entreprises, les moyens de communication pour maintenir les opérations ont montré que 38,1 % d’entre elles ont eu recours à plus de connexions virtuelles à l’interne et à une hausse accrue du télétravail.

Dans la même catégorie