/regional/montreal/montreal

Une tente pour recevoir des patients à Verdun

TVA Nouvelles

L’Hôpital de Verdun a inauguré une tente, mercredi, qui servira d’annexe à l’établissement afin de désengorger celui-ci. 

Il aura fallu trois semaines pour organiser le projet de A à Z et une dizaine de jours pour la mettre en place, au coût de 700 000 $. 

Douze infirmières, infirmières auxiliaires et préposés des urgences y travailleront à tour de rôle et prendront soin d'un maximum de 32 patients à la fois. Ils auront tous une chambre individuelle.

• À lire aussi: Des réponses à vos questions sur la COVID-19 

• À lire aussi: Réouverture graduelle de certaines régions dès lundi 

«La mission de l'annexe, c'est vraiment de scinder les patients, de les séparer dans des chambres dès leur arrivée en attendant leur résultat COVID, a indiqué Isabelle Auclair, coordonnatrice clinique à l’Hôpital de Verdun. Il faut comprendre que tous les patients, avant de monter dans une chambre d'hospitalisation, on va savoir s'ils ont la COVID, et on va être capable de prévenir les éclosions de cette façon.» 

Si un patient se détériore, il pourra être conduit dans une des deux salles de stabilisation.

«On est aussi munis du système d'air à pression négative d'emblée dans ces chambres-là», précise le docteur Jocelyn Barriault, responsable des urgences du CIUSSS Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal.

Un total de 25 patients ont actuellement la COVID-19 dans l’établissement. Ils sont tous concentrés au cinquième étage. 

Voyez les explications d’Harold Gagné dans la vidéo ci-dessus.

Dans la même catégorie