/news/coronavirus

Éclosion dans une usine de Chambly

Coronavirus Covid-19 background - 3d rendering

Photo Adobe Stock

Au moins 32 employés de l’usine de transformation de viande Cargill, à Chambly, ont été infectés par la COVID-19 et plus de 100 travailleurs s’isolent à la maison par précaution, selon leur syndicat.   

« On n’est pas rendus au point critique de dire qu’il faudrait fermer l’usine », assure la représentante nationale des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce (TUAC), Roxane Larouche.   

Tous les cas déclarés proviendraient du même foyer d’éclosion.    

Même si c’est environ un employé sur cinq de l’usine de transformation de viande de 500 employés qui ne se présente pas au travail à cause de la COVID-19, la situation est sous contrôle, selon elle.    

En Alberta, une usine Cargill a dû suspendre temporairement ses activités à la suite d’une grave éclosion de COVID-19, entraînant même des problèmes d’approvisionnement chez le géant McDonald’s.   

Cargill n’a pas répondu à nos demandes d’entrevue, jeudi.    

Mais selon Mme Larouche, des TUAC, la production ne serait pas en péril à Chambly, même si les infections causent un ralentissement.   

Proches en CHSLD   

Plusieurs employés de l’usine proviennent d’une même famille ou ont des proches qui travaillent en CHSLD, dit-elle. Ce sont des hypothèses qui circulent pour expliquer l’augmentation des cas des derniers jours.    

L’usine avait pris des mesures pour garder les employés à deux mètres de distance, installer du plexiglas, séparer les pauses de dîner et limiter le covoiturage à deux employés, énumère-t-elle.   

Les employés à la maison continuent aussi d’être payés.   

Ce n’est pas le premier cas du genre. À la fin mars, l’usine d’abattage de porcs d’Olymel de Yamachiche a dû fermer en raison d’une épidémie de COVID-19, mettant 1000 employés à pied temporairement.