/regional/montreal/montreal

Ensemble Montréal veut rendre obligatoire le masque dans les métros et bus

Agence QMI

Palais de justice de Montréal

Chantal Poirier / JdeM

Le parti d’opposition municipal, Ensemble Montréal, a annoncé mercredi déposer une motion pour obliger le port du masque dans les transports en commun. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus 

• À lire aussi: Québec se ravise sur les magasins sans portes extérieures 

« La santé publique nous répète depuis des semaines qu’il faut conserver une distance de 2 mètres avec son voisin pour éviter la transmission du coronavirus. Or, une telle distanciation n’est tout simplement pas possible dans les transports collectifs », a indiqué par voie de communiqué Lionel Perez, chef d’Ensemble Montréal, pour expliquer les raisons de la motion.

Il a ajouté que certaines personnes pourraient privilégier en période de déconfinement l’utilisation de l’automobile plutôt que des transports en commun, en raison de la peur d’attraper la COVID-19, si le port du masque restait « fortement recommandé », comme le souhaite la mairesse, Valérie Plante.

« Si l’on veut un déconfinement en évitant à tout prix l’éclosion d’une deuxième vague de la pandémie, il faut mettre toutes les chances de notre côté et faire en sorte que les personnes asymptomatiques ne puissent propager le virus lorsqu’elles utilisent les transports en commun », a ajouté Lionel Perez.

Le port du masque obligatoire dans les transports en commun a été décidé dans plusieurs métropole de la planète, comme Mexico ou San Francisco, ou pays comme l'Allemagne ou l'Italie. Une partie de la communauté scientifique a aussi recommandé cette obligation, sans toutefois faire consensus.

La motion sera débattue lors du conseil municipal du 25 mai.

Dans la même catégorie