/news/currentevents

Deux arrestations en lien avec les incendies de tours cellulaires

Soupçonnés d’avoir allumé sept incendies criminels dans des tours de télécommunication qui ont causé des millions de dollars de dommages au cours de la dernière semaine, un homme de 28 ans et une femme de 25 ans étaient interrogés par les enquêteurs de la Sûreté du Québec, jeudi matin.

Le duo a été épinglé dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 1 h 30 du matin, sur l’autoroute 15, dans le secteur de Sainte-Adèle, dans les Laurentides.Leur arrestation a eu lieu environ une heure après que deux tours cellulaires eurent été la proie des flammes, à Saint-Jérôme et à Blainville.

• À lire aussi: 5G et COVID: les théories du complot échauffent les esprits

• À lire aussi: Encore une tour de télécommunication incendiée à Laval

• À lire aussi: Le 5G à l'origine des incendies criminels?

C’est grâce à une bonne description du véhicule des suspects envoyée à tous les patrouilleurs de la Rive-Nord que les forces de l’ordre ont été en mesure de retracer les auteurs présumés de cette série de méfaits.

Les deux jeunes adultes ont été transportés au quartier général de la Sûreté du Québec à Mascouche pour être interrogés par les enquêteurs des crimes majeurs.

Ils devraient comparaître jeudi après-midi sous une kyrielle d’accusations criminelles.

Les deux suspects seraient à l’origine des sept incendies criminels commis depuis vendredi dernier à Laval (3), Prévost, Piedmont, Blainville et Saint-Jérôme.

Cette série d’incendies est survenue au moment où des crimes similaires se multiplient un peu partout dans le monde, alors que des gens ont mis le feu à des tours de télécommunication 5G, croyant qu’elles propagent le coronavirus.

Des incendies du genre ont été rapportés dans de nombreux pays, dont aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Nouvelle-Zélande, en Irlande et aux Pays-Bas.Les tours de télécommunication incendiées au cours de la dernière semaine au Québec n’étaient toutefois pas équipées de la technologie 5G.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.