/news/coronavirus

La COVID-19, aussi une maladie du cœur

TVA Nouvelles

Plus la connaissance du nouveau coronavirus avance, plus les médecins et chercheurs se rendent compte de corollaires entre les maladies cardiovasculaires et les patients les plus gravement atteints.

Selon le docteur Peter Guerra, cardiologue et chef du département de médecine et de cardiologie à l’Institut de cardiologie de Montréal, la COVID-19 cause en effet des symptômes inflammatoires qui «peuvent avoir des effets sur le cœur».

«On apprend que le COVID-19 peut causer des arythmies cardiaques, il peut causer des infarctus. Il peut même attaquer le muscle cardiaque et causer une myocardite, c’est-à-dire, une inflammation du muscle du cœur. Ce sont des choses importantes qui peuvent avoir des complications», a-t-il expliqué en entrevue à LCN.

Le médecin a aussi confirmé que les patients cardiaques étaient aussi plus à risque de développer des complications de la maladie.

Il a aussi indiqué que la COVID-19 pouvait créer chez certains patients un état de coagulation aigu, qui peut causer des complications comme des embolies pulmonaires.

La prescription d’anticoagulant pourrait donc aider certains de ces patients à aller mieux.

«Mais présentement, on n’a pas assez de données pour dire qu’on va donner des anticoagulants à tous les patients atteints de COVID», a-t-il précisé.

«Ce qui va être important, c’est de faire un essai pour voir comment on peut arrêter tout le système inflammatoire qui s’emporter et cause des dommages aux patients.»

Il a rappelé qu’une étude était menée actuellement à Montréal par le docteur Jean-Claude Tardif sur l’utilisation de la colchicine pour diminuer l’inflammation associée à l’infection.

Voyez l’intégralité de son entrevue dans la vidéo ci-dessus.