/news/coronavirus/cavabienaller

Fête des Mères: jamais une simple visite n'a fait autant de bien...

Patricia Hélie | TVA Nouvelles

C'est probablement le plus beau cadeau de fête des Mères depuis longtemps: le déconfinement des résidences pour aînés.   

• À lire aussi: Une fête des Mères réussie malgré tout en CHSLD  

Aux résidences du Manoir de Trois-Rivières, si les fleurs ont sans doute été remarquées, cette année elles avaient moins la cote. «C'est la visite ! Ça faisait longtemps qu'on ne les avait pas vus», lance avec émotion une grand-mère, de belles fleurs rouges dans les bras. 

Après presque deux mois de confinement total, les aînés de certaines résidences privées ont pu recevoir leurs premiers visiteurs. Même le froid mordant n'aurait pu freiner les retrouvailles. «Le gros manteau d'hiver au mois de mai !», lance exaspérée la fille d'une aînée. 

Ce déconfinement s'est fait sous de nombreuses conditions: pas plus de deux visiteurs par résident, pas plus de 20 aînés à la fois, port du masque obligatoire, les rencontres se font à l'extérieur, à deux mètres de distance et ne durent pas plus d'une heure. «C'est pas facile», avoue Nada Michaudville, directrice générale des Résidences du Manoir. «Surtout à la fête des Mères alors qu'on a envie de faire des câlins à nos proches. Mais ça s'est très bien passé.» 

Et cette journée s'est également déroulée sous le signe de la prudence, question de ne pas se retrouver confiné à nouveau.