/sports/homepage

Du baseball bientôt?

Agence QMI

La MLB pourrait bien devenir la première grande ligue nord-américaine à partager ses revenus de la saison avec ses joueurs.  

Alors que les dirigeants du baseball majeur doivent présenter mardi un plan pour la reprise des activités à l’Association des joueurs de la MLB, le quotidien «USA Today» rapporte que les propriétaires ont eu à voter sur une motion de partage des revenus.  

 

Cette mesure serait inévitable puisque la saison risque de n’être longue que de 78 à 82 parties, soit la moitié des 162 rencontres disputées en temps normal. Des matchs de présaison seraient tenus quelque part au mois de juin et la campagne s’amorcerait durant la fin de semaine du 4 juillet.  

Selon ce scénario probable, les joueurs perdront la moitié de leurs revenus et ne seraient pas disposés à laisser plus d’argent sur la table. Dans le plan, on estime que les concessions perdraient environ 40% de leurs gains sans vente de billets, de nourriture et de places de stationnement.  

Les ligues majeures songeraient aussi à y aller d’une ronde des séries éliminatoires supplémentaire, ce qui ferait passer de 10 à 14 le nombre d’équipes en séries, et de permettre aux clubs de compter plus de joueurs.  

Vers l’ajout d’une nouvelle position dans la Nationale  

Selon le quotidien «New York Post», la MLB discutera aussi avec les joueurs de la Ligue nationale afin d’implanter le rôle de frappeur désigné, une particularité propre à la Ligue américaine. Dans la Nationale, les lanceurs doivent obligatoirement effectuer un tour au bâton lors des matchs, ce qui n’est pas le cas dans l’Américaine, où le gérant a la possibilité d’envoyer un cogneur supplémentaire.  

Or, on précise que les artilleurs du circuit auraient un entraînement réduit si les activités venaient à reprendre et que cette mesure leur permettrait de souffler un peu.  

Des discussions en ce sens ont été amorcées en janvier et le poste de frappeur désigné dans la Nationale aurait pu être créé en 2021 ou en 2022, selon la convention collective avec les joueurs. Ce serait donc une accélération du processus causée par les circonstances liées à la COVID-19.