/news/coronavirus

Le Canada tout près du cap des 5000 morts

Agence QMI

Le Canada était sur le point, lundi, de franchir le cap des 5000 décès liés à la COVID-19 après les mises à jour des bilans québécois et ontarien.

Comme à son habitude, le Québec a apporté la plus grande contribution au bilan national avec la détection de 748 personnes infectées par le coronavirus et l'ajout de 85 nouveaux décès.

La Belle Province a franchi le cap des 3000 décès (3013), si bien qu'elle totalise aujourd'hui 60,4 % de tous les Canadiens qui ont perdu leur combat contre la maladie, même si elle n'abrite que 22,8 % de la population du pays.

Le taux de mortalité québécois est aussi disproportionné par rapport aux tests positifs menés dans la province. En effet, la province a répertorié 38 469 patients infectés à ce jour, soit 55 % du total canadien.

Le premier ministre François Legault a souligné que 82 des 85 décès recensés lundi se sont produits dans le Grand Montréal. Tandis que les écoles primaires rouvraient hors de l'épicentre de la pandémie, l'île et ses environs doivent patienter au moins jusqu'au 25 mai pour assister à la relance des commerces et des écoles primaires, une date qui pourrait être à nouveau repoussée, a averti M. Legault en reconnaissant être «inquiet» pour la métropole.

Plateau descendant en Ontario

De son côté, l'Ontario semble maîtriser de mieux en mieux la pandémie. Pour un deuxième jour de suite, la province a annoncé moins de tests positifs que lors de n'importe quelle journée en avril, avec 308 nouveaux cas.

Tout comme dimanche, la province a fait état de 35 décès sur son territoire. Il faut remonter au 26 avril dans cette province pour trouver un bilan moins tragique alors que 24 décès avaient été rapportés.

La tragédie de Cargill s'amplifie

Seule autre province à annoncer un nombre important de nouveaux cas avec 47 nouvelles infections, l'Alberta continue de subir les contrecoups de l'éclosion qui s'est produire dans l'usine de découpe de viande de Cargill à High River.

L'usine, qui emploie environ 2000 personnes, a vu la moitié de son personnel être contaminé par le coronavirus. Un deuxième décès parmi les travailleurs a été confirmé lundi par la médecin hygiéniste en chef de l'Alberta, le Dre Deena Hinshaw.

De plus, un proche d'un employé infecté de l'usine a aussi péri après avoir contracté la COVID-19.

Calme plat en Atlantique

Pour leur part, les provinces de l'Atlantique semblent plus que jamais être en bonne voie d'être tirées d'affaire. Des quatre, seule la Nouvelle-Écosse a vu son bilan s'alourdir avec seulement un cas de plus, ainsi qu'un nouveau décès.

Ce dernier s'est produit dans le centre de soins de longue durée de Northwood, à Halifax. Cet établissement recense, à lui, seul, 42 des 48 décès survenus dans cette province.

Les Terre-Neuviens, eux, ont vu certaines des restrictions être levées dans leur province. Les rassemblements allant jusqu'à 10 personnes – en respect de la distanciation sociale de deux mètres – sont désormais permis dans la province pour des événements comme des mariages ou enterrements, tandis que les parcs, les terrains de golf et certains services professionnels ont pu reprendre du service.

Le Canada cumulait, en milieu d'après-midi, un total de 69 981 cas de COVID-19 qui se sont traduits par 4995 décès, selon les bilans officiels publiés par les provinces.

La situation au Canada

Québec: 38 469 (3013 décès)

Ontario: 20 546 (1669 décès)

Alberta: 6300 (117 décès)

Colombie-Britannique: 2353 (130 décès)

Nouvelle-Écosse: 1019 (48 décès)

Saskatchewan: 568 (6 décès)

Manitoba: 289 (7 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 261 (3 décès)

Nouveau-Brunswick: 120

Île-du-Prince-Édouard: 27

Yukon: 11

Territoires du Nord-Ouest: 5

Nunavut: 0

Canadiens rapatriés: 13

Atteints par le virus: 69 981

Décès: 4995