/news/currentevents

Le prisonnier qui s'était évadé finalement arrêté par les policiers à Québec

Jérémy Bernier et Catherine Bouchard | Journal de Québec

Un homme de 28 ans qui venait tout juste d’être libéré du Centre de détention de Québec s’est enfui un peu après 10 h, lundi matin, alors qu’il était en transfert vers une maison de thérapie.

Il aura fallu quelques heures de recherches avant que l’homme soit localisé et arrêté, vers 14 h, par les policiers du Service de Police de la Ville de Québec (SPVQ).

Photo Agence QMI, Marc Vallières

Fuite

Le suspect avait pris la fuite alors qu’il était à l’extérieur de l’établissement de détention, situé rue de la Faune, près de l’autoroute Laurentienne, en transition vers sa nouvelle destination. 

« L’individu avait obtenu une ordonnance de libération par un juge et s’en allait en maison de thérapie. À sa sortie, entre la porte du centre de détention et celle du véhicule dans lequel il devait embarquer, le détenu a pris la fuite », indique Béatrice Dorsainville, porte-parole à la Sûreté du Québec (SQ).

C’est le module des crimes majeurs qui a pris en charge l’enquête.

Maison de thérapie

La SQ et les policiers de Québec ont été déployés dans un secteur boisé à côté de l’autoroute Laurentienne, entre le golf de la Faune et le boulevard Jean-Talon, dans l’arrondissement de Charlesbourg.

Le secteur avoisinant le Marché Jean-Talon a également été ratissé.

Il n’a pas été possible de connaître l’identité de l’individu et les raisons pour lesquelles il était détenu jusqu’à sa libération, lundi. 

La SQ a indiqué en fin de journée lundi que le suspect est gardé détenu et devrait comparaître mardi pour faire face à des accusations de bris d’ordonnance.