/news/coronavirus/cavabienaller

Le «Bon Samaritain» de la techno

Anne-Lovely Etienne | Agence QMI

GEN-REPARATION-ORDINATEURS

Cr�dit photo : Courtoisie Jean-Ren� B�rub�

Un ex-technicien en informatique souhaite faire œuvre utile pendant le confinement: il répare gratuitement des ordinateurs pour ensuite les donner à des enfants issus de milieux défavorisés.

À temps perdu, Jean-René Bérubé, qui travaille maintenant dans un autre domaine, a commencé à récupérer de vieux appareils pour pouvoir les remettre à neuf.

«Je prends des pièces et je les répare. J’installe même des jeux comme Fortnite pour les enfants. J’ai aidé une maman monoparentale, sans emploi, qui habite dans un HLM et qui n’avait pas les moyens de procurer un ordinateur à son enfant. Je leur ai donné deux ordinateurs. Un pour elle et un autre pour son petit», raconte au bout du fil l'homme, qui habite Repentigny.

C’est en écoutant une conférence de presse du premier ministre du Québec, François Legault, que le passionné d’informatique s’est décidé à faire une différence.

«Lorsque le Premier ministre parlait de différentes manières pour faire l’école à la maison et qu’il a dit qu’il y avait plein d’enfants qui n’avaient pas accès à des ordis, ça m’a vraiment touché. Là, je me suis dit que je devais aider», relate le père de famille.

Deux ordinateurs par semaine

Désormais, son objectif premier est de trouver plus de pièces possibles pour pouvoir restaurer un minimum de deux ordinateurs par semaine. Il en appelle à la générosité du public.

«Honnêtement, je siphonne mon entourage pour trouver du stock. J’ai fait 500 kilomètres, depuis une couple de semaines, pour aller chercher de vieux ordis, puis je suis même allé en porter chez du monde. Je suis rendu à demander de l’aide sur Facebook. Il y a un gars de la Ville de Québec qui m’a contacté et je pense que je vais devoir me rendre là... Il y a même des enfants qui se retrouvent en maison d’accueil que je voudrais aider», résume-t-il.

Pour faire un don, il est possible de contacter M. Bérubé par courriel au jrb1600@gmail.com.