/finance/homepage

Les commerçants de Montréal veulent connaître les règles du déconfinement

Les commerçants de la grande région de Montréal voudraient savoir comment se passera le déconfinement pour eux.

Alors que les autres régions du Québec ont amorcé un déconfinement partiel, celle de Montréal n’en connait toujours pas la date ni les modalités.

«Les quatre millions de personnes de la région de Montréal s’attendent à mieux comprendre et connaitre les règles de déconfinement», a fait savoir le PDG de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), Charles Milliard.

«Le problème en ce moment est que nous ne comprenons pas nécessairement quelles sont les mesures qui seront utilisées.»

M. Milliard dénonce le genre de «flou artistique» du discours politique sur les recommandations à venir.

«On ne peut pas attendre le point de presse à 13h pour savoir si on va être ouvert ou fermé le lendemain matin», a-t-il dit.

«Les gens à Montréal comprennent très bien que le principal foyer est ici mais il faut faire la différence entre ce qui n’est pas prêt: est-ce le système de santé ou ce sont les commerçants? Moi je vous répondrais que les commerçants de Montréal sont prêts. Ils sont prêts à investir dans de la rénovation sanitaire, à préparer leurs commerces. Ils sont même prêts à laisser les commandes sur le bord de la rue si le gouvernement peut le permettre pour favoriser une certaine reprise économique.»

Le PDG de la FCCQ pense qu’il faudrait peut être s’inspirer des pays européens comme l’Allemagne qui ont défini des règles claires pour la sortie du confinement ou pour un reconfinement possible.

Selon lui, il est en tout cas urgent d’agir pour la survie de plusieurs entreprises et commerces.

«Il y a plusieurs petites entreprises qui sont au seuil du désespoir en ce moment. Oui il y a des garanties de prêt mais si on ne fait qu’augmenter l’endettement de ces petites entreprises là, on ne fait que reporter le problème.»

Voyez le reste de son entrevue dans la vidéo ci-dessus.