/news/coronavirus

Plus de 817 000$ amassés pour SOS violence conjugale grâce au spectacle «Une chance qu’on s’a»

Alex Proteau | Agence QMI

Capture d'écran, TVA

La diffusion du spectacle télévisuel «Une chance qu’on s’a» dimanche soir sur les ondes de TVA, Télé-Québec et QUB Radio a permis d’amasser plus de 817 000 $ pour l’organisme SOS violence conjugale, a rapporté sa directrice générale, Jocelyne Jolin.

• À lire aussi: Voyez Céline Dion, Jean-Pierre Ferland et plus offrir une magnifique version de la pièce «Une chance qu'on s'a»

• À lire aussi: «Une chance qu’on s’a»: proches malgré la distance

• À lire aussi: Une chance qu’on s’a: tout un casse-tête!

Celle-ci a souligné d'entrée de jeu le travail des organisateurs et des artistes. «C’est impeccable [leur] travail et ça l’a été agréable de travailler avec ces gens-là. [Ils] étaient intéressés et ça les touchait. Faire tout ça, c’était comme un ultramarathon [...]. C’est vraiment spectaculaire ce qu’ils ont réussi à faire en moins de deux semaines!»

Depuis le confinement, les enjeux liés à la violence conjugale se complexifient. «Les gens ont [de la difficulté] à trouver un logement et ont plus de questionnements reliés aux enfants, aux maisons d’hébergement, etc.», a détaillé la directrice.

En mars, Mme Jolin a constaté une hausse de 20% des appels par rapport à l’an dernier. Elle ne peut toutefois associer directement ce bond à la COVID-19.

«Depuis trois ou quatre ans, on voyait une hausse. On en parle plus au niveau social. Ce qui est particulièrement surprenant, c’est qu’on maintient quand même une hausse malgré la COVID-19. Les gens continuent à nous appeler. On pourrait être porté à croire que ça l’aurait diminué», a-t-elle analysé.

Celle-ci a aussi relevé une hausse du nombre de personnes qui contacte l’organisme par courriel et sur une plage horaire plus variée. «Les gens écrivent lorsqu’ils trouvent un moment pour le faire, lorsque l’attention de la personne avec qui elle est est moins soutenue.»

La directrice invite à contacter l'organisme par courriel au sos@sosviolenceconjugale.ca ou par téléphone au 1 800 363-9010 (24/7). Les gens peuvent également continuer à faire des dons pour soutenir la mission de SOS violence conjugale.