/news/coronavirus

Vidéo de rap d’Horacio Arruda: «Ça val mal, on se shake le booty!»

TVA Nouvelles

Plein de bonne volonté afin d’amasser des sous pour un organisme et sensibiliser les jeunes, Horacio Arruda a fait un rap en t-shirt et casquette. Le directeur national de la Santé publique s’est toutefois attiré des critiques alors que la COVID fait des ravages à Montréal. L'organisme s'est dissocié du geste du Dr Arruda disant qu'il était trop tôt pour faire ce type de vidéo.   

Richard Martineau comprend qu’il faut décompresser, mais il y a des limites à son avis.     

• À lire aussi: [VIDÉO] Un organisme se dissocie d'une vidéo de rap incluant le Dr Arruda  

• À lire aussi: Projections de mai: Horacio Arruda fait son mea culpa  

«Pendant la crise du verglas quand les gens avaient froid, perdaient leur nourriture, ne savaient pas où dormir, André Caillé [grand patron d’Hydro-Québec à l’époque] ne s’était pas filmé en train de jouer au Twister!» lance le chroniqueur.     

«Je comprends qu’il fait décompresser. Moi aussi je chante et je danse chez moi, mais je ne me filme pas. Montréal est la 5e pire ville au monde [pour les cas de coronavirus]. Je n’attaque pas M. Arruda, mais on dirait que notre gouvernement ne mesure pas l’ampleur de la crise à Montréal alors que c’est extrêmement inquiétant. Ça val mal, on danse, on se shake le booty.»     

Richard Martineau fait une promesse aux téléspectateurs. «La journée où l’on va reprendre le contrôle à Montréal, je vais aller danser en chest avec M. Arruda», assure-t-il en se fendant d’un sourire.      

*** Voyez le commentaire intégral de Richard Martineau dans la vidéo ci-haut