/news/coronavirus

Reprise graduelle des activités sportives à compter du 20 mai

Agence QMI

Bonne nouvelle pour les amateurs de sports : Québec autorise la reprise de plusieurs activités individuelles extérieures à compter du 20 mai.    

Cette mesure s’applique à l’ensemble du territoire de la province, y compris le Grand Montréal.    

Les activités journalières pourront également reprendre dans les parcs de la Sépaq, les zecs et les pourvoiries à compter de cette date.    

• À lire aussi: Activités sportives : ce qui est permis et ce qui ne l’est pas  

Dans une première phase, Québec autorise donc la reprise des sports individuels ou qui peuvent se pratiquer en duo et à l’extérieur.    

La liste comprend notamment la course, l’athlétisme, le vélo, l’escalade de rocher, le tennis, le golf et plusieurs activités nautiques qui se pratiquent dans des embarcations simples.    

  

 

La ministre des Sports, Isabelle Charest, a toutefois averti que la pratique d’un sport ne justifiait pas un déplacement interrégional.    

Quant aux sports d’équipes ou avec contacts, il est encore trop tôt pour pouvoir annoncer quoi que ce soit, a indiqué le conseiller médical stratégique, le Dr Richard Massé.    

Celui-ci n’a pas voulu entretenir de faux espoirs. Dans le contexte actuel, il est impossible d’envisager une reprise des ligues sportives.    

«Est-ce qu’on pourrait penser à des façons alternatives de la façon de jouer à ces jeux?», s’est-il toutefois questionné.    

Activités permises     

- Athlétisme (épreuves de course et de lancer qui se déroulent à l’extérieur)     

- Aviron (embarcation simple seulement)     

- Canoë et kayak de vitesse (embarcation simple seulement)     

- Activités de cyclisme extérieures     

- Golf (quatuors permis)     

- Kayak de mer     

- Natation en eau libre (lacs)     

- Patin à roulettes sur route et sur piste     

- Ski à roulettes     

- Tennis en simple et à l’extérieur     

- Triathlon (natation en eau libre seulement)     

- Voile (embarcation simple seulement)     

- Canot et kayak d’eau vive et d’eau calme     

- Course à pied     

- Escalade de rocher     

- Kitesurf     

- Pêche à la journée     

- Planche à pagaie     

- Plongée sous-marine, apnée sportive extérieure     

- Randonnée à cheval extérieure     

- Randonnée pédestre     

- Surf     

Pêche et activités de plein air   

Québec autorise également les Sépaq, les zecs et les pourvoiries à reprendre progressivement leurs activités. Voici comment se déroulera cette reprise :        

- La première phase du déconfinement prévoit que ces établissements n’offriront que des activités journalières, par exemple l’accès aux sentiers de randonnée et de vélo, ainsi que la pêche quotidienne.        

- L’hébergement et les séjours de pêche de longue durée demeurent pour le moment interdits.        

- Pour le réseau de la Sépaq, les pêcheurs devront obligatoirement se procurer leur droit d’accès en ligne ou par téléphone.        

- La location et le partage d’équipement seront permis pourvu que la zec, la pourvoirie ou la Sépaq respectent les mesures émises par la santé publique, comme la désinfection du matériel avant et après l’utilisation.        

- Les mesures de distanciation physique de 2 mètres avec les personnes ne résidant pas à la même adresse doivent également être respectées.        

- Aucun bâtiment de services ne sera accessible, incluant les blocs sanitaires        

- Le lancement des réservations pour la pêche à la journée de la saison 2020 dans les Sépaq se fera le vendredi 15 mai        

Ce qui n’est toujours pas permis :  

- Les offres de camping, de location de chalets et d’équipements ainsi que les activités organisées demeurent interdites dans les parcs nationaux et les réserves fauniques        

- Les séjours de plus d’une journée dans les parcs nationaux, zecs et pourvoiries        

- Les sports d’équipe où la distanciation physique ne peut être maintenue        

- Les sports pratiqués à l’intérieur        

- Les compétitions sportives et les grands rassemblements        

- L’entraînement dans les centres de conditionnement physique        

- Les entraînements supervisés       

- Les ligues sportives organisées (hockey, baseball, football, soccer, etc.), ainsi que les ligues privées comme le Dek Hockey      

- La natation dans les piscines publiques intérieures et extérieures ainsi que l’utilisation des modules de jeux dans les parcs        

- Les camps de jour        

- Les activités de type Arbre en arbre ou la Via Ferrata        

La santé publique demande également aux Québécois de pratiquer leur activité de plein air dans leur région afin d’éviter les déplacements superflus.         

Bien entendu, les règles d’hygiène comme la distanciation physique demeurent en vigueur. Le port du masque, lui, est recommandé, mais il n’est pas obligatoire.

Dans la même catégorie