/news/coronavirus/cavabienaller

Une belle surprise pour 157 finissants

Roxane Trudel et Roxane Trudel | Le Journal de Montréal

Photos courtoisie

Une école secondaire anglophone de Lennoxville a fait des pieds et des mains pour ériger une haie d’honneur surprise à l’effigie des 157 finissants, sur le terrain où ils auraient dû prendre leur dernière photo de groupe. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Un tapis rouge pour terminer le secondaire

« Quand tu marches, que tu vois les pancartes, tu ne vois pas juste des gens. Tu vois tes ami(e)s, et toutes les personnes avec qui tu viens de passer les cinq dernières années. C’est très émotif. Ça m’a vraiment fait plaisir », explique la finissante Gabrielle Laplante, 17 ans.   

Photos courtoisie

En allant ramasser leur matériel scolaire jeudi, les élèves et le personnel de l’école secondaire Alexander Galt ont été surpris de constater le long mémorial de photos de finissants, qui ne s’y trouvait pas encore la veille.

Deux semaines de travail

Ça aura pris deux semaines d’impression et près de 30 heures d’assemblage à un groupe de quatre enseignants et deux secrétaires pour parvenir à mettre sur pied le projet secret, épaulé par la directrice.

L’idée était inspirée par le projet d’une école de la Floride, qui avait célébré ses 30 étudiants d’une façon similaire.

« Nous pensions que ce serait une belle façon de commémorer la fin de leur secondaire et tout le bon travail, malgré les circonstances, explique Tannia Cortes, une des enseignantes qui a travaillé sur le projet. C’est une grande étape pour tous les élèves qui graduent du secondaire. On voulait célébrer leur réussite. »   

Une photo significative

Au préalable, les élèves ont pu sélectionner leur photo préférée, grâce à une ruse élaborée par les professeurs, leur faisant croire qu’ils mettaient sur pied un album des finissants.

« Ils prennent habituellement une photo avec le diplôme et une photo avec un objet qui leur est cher. Ça peut être une photo de leur animal de compagnie, d’un membre de la famille décédé, une manette de Xbox... Quelque chose qui signifie beaucoup pour eux », énumère l’enseignante.

Pour Gabrielle, qui a sélectionné une photo avec des fleurs puisqu’elle la trouvait plus « traditionnelle », ce geste unique a permis de mettre un baume sur sa fin d’année bâclée.   

« Ils ont pris le temps de mettre la photo qu’on voulait dans la haie d’honneur, pour qu’on voit vraiment la personnalité de chacun d’entre nous. Je trouve que c’était une belle façon de finir l’année -qu’on a jamais eu la chance de finir- sur une belle note », souligne-t-elle en remerciant l’école pour le beau geste.

Dans la même catégorie