/finance/homepage

Le spectre de la faillite se profile à l’horizon

Plus la crise sanitaire perdure, plus le spectre de la faillite se profile à l’horizon pour certaines entreprises et particuliers, et ce, avec toujours plus de clarté.  

C’est le constat du syndic Jean Fortin & Associés, qui dit recevoir reçoit beaucoup plus d’appels qu’à l’habitude, une fois et demie de plus qu’en temps normal, parce qu’il y a de l’angoisse et du stress financier.   

• À lire aussi: La chaîne centenaire J.C. Penney se met en faillite  

Bien sûr, les différents programmes d’aide financière des gouvernements fédéral et provincial qui permettent de garder la tête hors de l’eau, mais cela suffira-t-il à tirer son épingle du jeu?  

Vu le grand nombre de variables inconnues pour l’instant, du côté de Jean Fortin & Associés, on est en mode accompagnement et solution, avant de se tourner vers la déclaration de faillite. Mais certaines entités, surtout des entreprises de certains secteurs économiques en particulier, sont dans une situation plus précaire.  

« Des pans économiques vont se relever très difficilement, a prévenu Pierre Fortin, président de Jean Fortin & Associés, dimanche en entrevue avec TVA Nouvelles. On pense aux restaurants évidemment, les magasins de détail, non seulement à savoir quand on pourra rouvrir dans les centres d’achats, mais aussi à savoir si les gens vont avoir les moyens financiers pour retrouver le niveau de dépenses d’auparavant. »  

« Il y a le coût de rouvrir aussi. On entendait Simons dire, au début de la crise : "Si on rouvre, ça coûte 1 million $ pour mettre en place toutes les mesures de protection." »  

Pour certaines entreprises, on établit actuellement chez Jean Fortin & Associés des scénarios en fonction de la capacité de payer.  

Point positif : au Québec, les créanciers se font pour l’heure plutôt discrets et les institutions financières devront faire preuve de souplesse si elles ne veulent pas se retrouver avec une myriade de faillites.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.