/finance/homepage

Des pigistes du Cirque du Soleil réclament 1 million $

Raphaël Gendron-Martin

Une soixantaine d’artisans contractuels du Cirque du Soleil affirment ne pas avoir été payés par l’entreprise et réclament près d’un million de dollars en factures impayées.  

• À lire aussi: Québec pourrait prêter 279 millions $ pour sauver le Cirque

Dans une lettre ouverte envoyée à plusieurs médias, le nouveau Regroupement des artisans des arts du cirque du CDS (RAAC) indique que la moyenne des créances individuelles, pour du travail effectué avant la crise de la COVID-19, se situe autour de 16 000 $.   

Plus de 50% des artisans du regroupement travaillent pour le Cirque du Soleil depuis plus de 10 ans. Pour près de 75% d’entre eux, le Cirque est leur principal client.   

« Le RAAC croit fermement à la relance du Cirque du Soleil, mentionne la lettre ouverte. Nos membres sont d’ailleurs prêts à y contribuer. Mais notre motivation sera d’autant plus grande si les actuels ou futurs gestionnaires du Cirque du Soleil reconnaissent notre existence et la pertinence de nos récriminations. »   

En mars dernier, face à la pandémie du coronavirus, le Cirque du Soleil a dû mettre à pied 95% de ses employés, soit 4679 personnes. Croulant sous des dettes avoisinant les 900 millions de dollars américains, l’entreprise n’exclut pas la faillite. Le gouvernement du Québec serait toutefois disposé à prêter 279 millions $ pour sauver la compagnie.

Dans la même catégorie