/news/society

La reprise des cours de conduite à moto se fait attendre en Estrie

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles

Il fait beau, il fait chaud et les adeptes de motos s'en donnent à cœur joie en Estrie puisque la saison est courte. 

Toutefois, les écoles de conduite sont fermées depuis neuf semaines au grand malheur des apprentis conducteurs de la région. Ils attendent avec impatience la suite de leur formation visant à obtenir leurs permis. 

Nathalie Tessier fait partie des milliers de personnes qui décident, chaque année, de s'initier à la moto. 

Même si elle a investi d'importantes sommes d'argent dans l'achat, l'immatriculation et les frais d'assurance, elle ne pourra pas en profiter avant encore quelques mois. 

Les écoles de conduite fermées, elle ne peut pas suivre ses cours théoriques et pratiques. 

À Sherbrooke, le propriétaire de l'école Sur 2 roues, Daniel Schoolcraft, a du mal à s'expliquer pourquoi le déconfinement des écoles tarde autant à se réaliser, surtout que la formation pratique en circuit fermé ou sur route ne pose aucun problème sanitaire ou de distanciation. 

Quelques centaines de clients sont en attente de suivre leur formation qui consiste en sept blocs théoriques et pratiques. 

Même en accéléré, à partir du moment où les écoles rouvriront, il faudra de six à huit semaines aux apprentis conducteurs pour franchir leur parcours devant mener à l'examen sur circuit fermé de la SAAQ. 

Et quels seront les délais à la société de l'assurance automobile du Québec pour l'évaluation finale? 

Nathalie Tessier brûle d'impatience d'enfourcher sa moto pour une première vraie sortie sur route. Mais elle réalise aujourd'hui que la moitié de la saison risque d'être déjà passée quand elle obtiendra son permis d'apprenti. 

Elle n'est pas la seule. En effet, environ 11 000 nouveaux permis de conduire pour motocyclettes sont émis chaque année au Québec.